Otite externe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Otite externe
Classification et ressources externes
Eczema ear2.jpg
Dans l'Otite externe, douleur et suintement (otorrhée) traduisent l'inflammation du conduit auditif externe
CIM-10 H60
CIM-9 053.71, 054.73, 112.82, 380.1-380.2
DiseasesDB 9401
MedlinePlus 000622
eMedicine ped/1688  emerg/350
MeSH D010032
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale
Un cas sévère d'otite externe. On note le rétrécissement du canal auditif externe et un écoulement purulent très abondant.

Les otites externes sont des inflammations se produisant dans le conduit auditif externe, délimité par le tragus en dehors et le tympan en dedans. Elles se manifestent par des œdèmes des tissus du canal, une vive douleur et parfois un suintement : l'otorrhée (qui devra faire éliminer une otite moyenne aiguë ou chronique).

Otite externe diffuse[modifier | modifier le code]

Fréquente et bénigne chez l'adulte, elle consiste en une inflammation diffuse, d'origine bactérienne ou mycosique, du derme et de l'hypoderme du méat acoustique externe. Elle se traite par des soins locaux (hygiène et antibiotiques en gouttes auriculaires).

Otite externe maligne[modifier | modifier le code]

Bien plus grave, l'otite externe maligne survient essentiellement en cas de déficit immunitaire principalement chez le diabétique mal équilibré, âgé, après une petite plaie du conduit auditif (nettoyage agressif des oreilles, ablation d'un bouchon de cérumen). Il se développe une infection à Pseudomonas aeruginosa (ou bacille pyocyanique) initialement limitée aux tissus sous-cutanés, et s'étendant rapidement au cartilage, à l'os, puis aux méninges et au cerveau. Le pronostic est médiocre (la mortalité peut atteindre 20 %), le traitement repose sur une triple antibiothérapie intraveineuse et sur la correction du déséquilibre glycémique.

Saignements[modifier | modifier le code]

Les saignements de l'oreille ne sont pas fréquents dans le cas d'une otite externe. Dans ce cas, consulter de préférence un ORL, et vérifier qu'il ne s'agit pas d'un Zona otitique (cas rare).


Articles connexes[modifier | modifier le code]