Othon II de Brandebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Othon II.
Othon II de Brandebourg
Statue d'Othon II de la Siegesallee entreposée à la citadelle de Spandau
Statue d'Othon II de la Siegesallee entreposée à la citadelle de Spandau
Fonctions
Margrave de Brandebourg
11841205
Prédécesseur Othon Ier de Brandebourg
Successeur Albert II de Brandebourg
Biographie
Dynastie Maison d'Ascanie
Date de naissance v. 1149
Date de décès
Père Othon Ier de Brandebourg
Mère Judith de Pologne (en)

Othon II de Brandebourg appelé également le Généreux (en allemand : der Freigiebige), né vers 1149 et décédé le , était margrave de Brandebourg de 1184 à sa mort.

Vie[modifier | modifier le code]

Né au sein de la maison d'Ascanie, il était le fils aîné du margrave Othon Ier de Brandebourg et de Judith de Pologne (en). Sa mère est issue de la dynastie Piast, fille du duc Piast Boleslas III Bouche-Torse.

Succédant à son père, il poursuit l'extension de Brandebourg et mena des compagnes contre les Slaves et contre Knut VI de Danemark. Durant l'hiver de 1198-99 Otton II dévasta les occupations danoises de Poméranie. Il consolida ses victoires territoriales en annexant Rügen et menaçant Hambourg. En 1200 et 1203 il apporta son soutien à Philippe de Souabe la dynastie de Hohonstaufen

Succession[modifier | modifier le code]

Il meurt sans descendance et c'est son demi-frère cadet Albert II qui lui succède.

Monument[modifier | modifier le code]

Une statue due au sculpteur Joseph Uphues à l'effigie d'Othon II de Brandebourg fut érigée dans l'ancienne allée de la Victoire (Siegesallee) du großer Tiergarten à Berlin. Lors de la destruction de l'allée, le monument fut sauvé et enterré dans le parc du château de Bellevue. Depuis mai 2009 la statue est conservée à la citadelle de Spandau en vue de sa restauration.

Le monument d'Otton II à la Siegesallee à Berlin

Références[modifier | modifier le code]

  • (de) Helmut Assing (1997) - Brandenburg, Anhalt und Thüringen im Mittelalter. Askanier und Ludowinger beim Aufbau fürstlicher Territorialherrschaften. Cologne - Böhlau Verlag. ISBN 3-412-02497-X
  • (de) Helmut Assing (2002) - Die frühen Askanier und ihre Frauen Bernburg.
  • (de) Lutz, Partenheimer (2001) - Albrecht der Bär - Gründer der Mark Brandenburg und des Fürstentums Anhalt. Cologne - Böhlau Verlag ISBN 3-412-16302-3

Source[modifier | modifier le code]


Ascendance[modifier | modifier le code]