Otaniemi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

60° 11′ N 24° 50′ E / 60.183, 24.83

Otaniemi (fi)
Otnäs (sv)
Otaniemi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Superdistrict Suur-Tapiola
Zones limitrophes Westend et Haukilahti
Code postal 02100, 02120
No  du district 22
Subdivisions Otaniemi
Démographie
Population 3 630 hab. ((1.1.2012)[1],[2])
Coordonnées 60° 11′ 00″ N 24° 50′ 00″ E / 60.183333333333, 24.83333333333360° 11′ 00″ Nord 24° 50′ 00″ Est / 60.183333333333, 24.833333333333  

Aussi appelé Otnäs en suédois, Otaniemi est un quartier d'Espoo situé près de la frontière maritime que cette commune de Finlande partage avec Helsinki, la capitale. Partie du super-district appelé Suur-Tapiola, il accueille le siège social de plusieurs entreprises cotées à la bourse d'Helsinki, parmi lesquelles Nokia.

Situation[modifier | modifier le code]

Photographie aérienne d'Otaniemi prise en 1989.

Otaniemi est situé sur la rive occidentale d'un bras de mer du golfe de Finlande composé de plusieurs baies se succédant les unes aux autres. Deux d'entre elles bordent le district et dessinent ses limites orientales. La plus pratique est Keilalahti, au sud-est, car elle communique directement avec le reste du golfe et de la mer Baltique tout en offrant le meilleur accès à l'autre baie, au nord-est, à savoir Laajalahti.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Otaniemi est la terre d'accueil de nombreuses institutions d'importance pour l'innovation technologique en Finlande. Le quartier accueille en effet l'Université technique d'Helsinki, l'incubateur d'entreprises Innopoli et une grande partie des bâtiments du Centre de recherche technique de Finlande.

On y relève également le siège social de plusieurs grandes entreprises finlandaises, parmi lesquelles Fortum, Kone, Neste Oil et Nokia. Les multinationales étrangères y sont également très bien représentées, par exemple Microsoft. Toutes ces implantations confèrent au quartier une atmosphère spéciale à laquelle l'importante population étudiante et l'architecture d'Alvar Aalto contribuent également.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Espoo alueittain 2011 tietoisku, Ville d'Espoo,‎ avril 2012 (ISSN 1239-9752, lire en ligne)
  2. (fi) Espoon asukasluku vuodeenvaihteessa 2011/2012, Ville d'Espoo (ISSN 1239-9752, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]