Oswiu de Northumbrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oswy ou Oswiu (612 - 15 février 670) était un roi de Northumbrie au VIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lorsque son père (Ethelfrith de Northumbrie) fut tué par Raedwald et Edwin de Deira en 616, Oswy dut s'exiler avec ses frères chez les Scots du Dal Riada et chez les Pictes et ne put regagner son pays qu'à la mort d'Edwin en 633. C'est pendant cette période que, comme ses frères, il se convertit au Christianisme pratiquant les rites celtiques.

Il devint roi de Northumbrie à la mort de son frère Oswald, le 5 août 642 et élimina le fils de ce dernier Æthelwald de Deira.

En 655, Penda envahit la Bernicie. Les conditions de la campagne ne sont pas claires mais lors de la bataille de Winwaed, Oswiu le tue. Il s'autoproclama roi de Mercie. Cette période fut de courte durée et prit fin vers 658 lorsqu'une révolte dirigée par les partisans de Wulfhere fils de Penda éclata.

Le roi étendit ensuite son influence sur les Pictes en établissant des rois subordonnés: D'abord en 653 son neveu Talorgan mac Enfret puis à partir 657 les frères Gartnait mac Donnel et Drest mac Donnel. Oswiu domina alors la majorité du nord de la Grande-Bretagne. Il est considéré comme Bretwalda, l'un des rois suprêmes des anglo-saxons.

C'est sous son règne que se réunit, sous sa présidence en 664, le Concile de Whitby qui trancha définitivement en faveur de l'utilisation des rites romains par l'église de Northumbrie.

Ses dernières années sont marquées par les conflits qu'il eut avec l'un de ses fils, Ahlfrith.

Il meurt en 670, son fils Ecgfrith prit sa succession.

Unions et postérité[modifier | modifier le code]

Oswy eut trois épouses :

  1. Riemmelth, fille de Royth, une princesse bretonne héritière du Rheged, dont :
  2. Fína, fille de l'Ard ri Érenn Colmán Rímid, dont :
    • Aldfrith, roi de Northumbrie, mort en 704 ou 705
  3. Eanflæd, fille d'Edwin, dont :