Oswald Grübel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oswald J. Grübel, né le 23 novembre 1943 en Allemagne, est un manager financier. Il a été à la direction de la banque suisse UBS dont il a démissionné le 24 septembre 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orphelin de guerre, Oswald Grübel fuit l'Allemagne de l'Est à l'âge de 10 ans ; il débute sa carrière à la Deutsche Bank en 1961. En 1970, il entre dans White Weld Securities une filiale londonienne du Crédit suisse, puis gravit les échelons dans la banque pour rejoindre en 1991 son comité exécutif comme responsable des marchés financiers. En 1997, il accède à la tête du négoce global de CSFB et en 1998, il prend la direction de la division « banque privée » puis du Credit Suisse Financial Services. En 2001, suite à un désaccord avec son patron (Lukas Mühlemann), il quitte le Crédit suisse. Il est rappelé par cette banque en 2002 et en 2003, il est co-CEO puis en 2004 CEO du Crédit Suisse, poste qu'il quitte en 2007, cédant sa place à l'Américain Brady Dougan.

En février 2009, UBS l'appelle à sa direction en remplacement de Marcel Rohner[1]. Suite à l'affaire concernant les opérations de négoce non autorisées avec une perte de 2.3 milliards de dollars (2.1 milliards de francs suisse), il démissionne le 24 septembre 2011[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Temps du 26 février 2009
  2. Tribune de Genève, le 24 septembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]