Osvaldas Balakauskas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Osvaldas Balakauskas

alt=Description de l'image defaut.svg.
Naissance 19 décembre 1937 (76 ans)
Miliūnai, Drapeau de la Lituanie Lituanie
Activité principale Compositeur
Style Musique classique
Formation Institut pédagogique de Vilnius
Maîtres Boris Lyatoshinsky
Distinctions honorifiques Prix national lituanien

Osvaldas Balakauskas est un compositeur lituanien de musique classique, né à Miliūnai le 19 décembre 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1961, il est diplômé de l'Institut pédagogique de Vilnius et entre dans la classe de composition de Boris Lyatoshinsky à Kiev en 1969. Entre 1992 et 1996, il est ambassadeur de son pays. En 1996, il obtient le Prix national lituanien, plus haute distinction artistique et culturelle du pays. Il dirige actuellement le département de composition à l'Académie lituanienne de musique et de théâtre.

Style[modifier | modifier le code]

Ses premières œuvres sont influencées par Stockhausen, Pierre Boulez, Xenakis, Anton Webern et Olivier Messiaen. À partir de 1960, il développe son propre langage harmonique, tonal, appelé « tonalité Balakauskas ». Ceangage diffère de l'atonalité et du sérialisme de la Seconde école de Vienne : il utilise des sous-ensembles spécifiques à partir des douze notes, utilisant en même temps les deux modes majeur et mineur. Cela imprègne sa musique d'une couleur jazz, bien que le compositeur parle de coïncidence.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses compositions relève de plusieurs genres musicaux : symphonies, concertos, musique de chambre et musique instrumentale. Parmi les plus importantes on peut citer la sonate des Montagnes (Kalnų sonata), inspirée des peintures de Mikalojus Konstantinas Čiurlionis (1975), les symphonies no 2 (1979), no 4 (1998) et no 5 (2001). Ces deux dernières symphonies ont fait l'objet d'un enregistrement chez Naxos.

Symphonies[modifier | modifier le code]

  • Symphonie no 1, 1973
  • Symphonie no 2, 1979
  • Symphonie no 3, pour orchestre à cordes, 1989
  • Symphonie no 4, 1998, enregistrée chez Naxos, 8.557605, en 2005
  • Symphonie no 5, 2001, enregistrée chez Naxos, 8.557605, en 2005
  • Opera Strumentale, 1987

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Medis ir paukštė, « L'arbre et l'Oiseau », pour alto et piano, 1976
  • Do nata, pour violoncelle, alto et bande magnétique, 1982
  • Corrente, pour flûte, alto et piano, 2005
  • Duo concertante, pour alto et piano, 2007
  • Trio concertante, pour flûte, alto et piano, 2008

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]