Ostmark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le Mark est-allemand.

Ostmark est la traduction en allemand moderne du terme Ostarrîchi, traduction en langue vernaculaire allemande du Xe siècle marchia Orientalis (qui signifie « Marche de l'Est ») qui apparaît dans un seul document contemporain. Il y avait en fait deux marches appelées marchia Orientalis: la Marche de l'Est saxonne et la Marche de l’Est bavaroise.

Le mot Ostmark est lui-même une traduction concise mais non-historique faite au XIXe siècle de marchia orientalis. Il a été remis au goût du jour par les Nazis après l'Anschluss de l'Autriche en 1938, car ils voulaient gommer toutes les particularités de l'identité autrichienne par rapport à Altreich[1]. En 1942, le terme a été officiellement remplacé par Alpen-Donau-Reichsgaue ou Donau und Alpenreichsgaue (« territoires des Alpes et du Danube ») pour supprimer toute connotation autrichienne et toute relation spécifique entre les régions composant l'Autriche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. terme allemand (« ancien empire ») désignant le territoire couvert par le Troisième Reich en 1937, c'est-à-dire sans l'Autriche, les Sudètes et autres territoires annexés par la suite

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Ostmark » (voir la liste des auteurs)