Ostiole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stomate ouvert (a) et fermé (b)
1 cellule épidermique
2 cellule de garde
3 Ostiole
4 ions K+
5 Eau
6 Vacuole

L’ostiole (du latin ostiolum, diminutif de ostium, « ouverture, porte ») est une petite ouverture souvent arrondie chez les organismes vivants.

En botanique, c'est le nom donné à l'espace entre les deux cellules de garde du stomate. On parle aussi d'orifice stomatique. C'est par cet espace que circule l'air pour alimenter la plante en CO2 lorsque le stomate est ouvert. C'est également le nom de l'ouverture apicole du sycone.

En mycologie, c'est l'ouverture d'un périthèce à travers laquelle sont projetées les ascospores.

En zoologie, les ostioles sont des ouvertures dans le vaisseau dorsal « sanguin » des arthropodes qui est une sorte de cœur tubulaire qui récupère l’hémolymphe de l'hémocœle[1].

En géologie, l'ostiole désigne la flaque formée lors du dégel par l’expulsion de boue venue du sol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) A. P. Gupta, Arthropod phylogeny, Van Nostrand Reinhold,‎ 1979, p. 536

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :