Ostéodystrophie rénale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ostéodystrophie.

L’ostéodystrophie rénale est une complication courante de l’insuffisance rénale, qui non traitée peut provoquer des douleurs osseuses en particulier au niveau du dos, des hanches, des jambes et des genoux. Les os atteints sont plus sensibles aux fractures. Son traitement précoce permet de limiter les douleurs et fractures.

Signes et symptômes[modifier | modifier le code]

L'ostéodystrophie rénale peut ne se manifester par aucun symptôme ; si elle en présente, il peut s'agir de :

  • douleur osseuse
  • douleur articulaire
  • déformation des os
  • fractures spontanées

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Il se fait généralement après qu'on a commencé un traitement pour une maladie rénale terminale.

Pathogénèse[modifier | modifier le code]

L'ostéodystrophie rénale est causée par un bas niveau de vitamine D, une hypocalcémie, une hyperparathyroïdie tertiaire avec hyperphosphatémie. L'excrétion rénale de phosphate est en effet diminuée du fait de l'insuffisance rénale.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Il faut distinguer l'ostéodystrophie rénale d'autres maladies comme :

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement pour l'ostéodystrophie rénale comprend :

  • supplémentation en calcium et en vitamine D
  • restriction du phosphore dans l'alimentation
  • chélateurs du phosphore comme le carbonate de calcium, l'acétate de calcium, l'hydrochlorure de sevelamer, ou le carbonate de lanthane
  • cinacalcet
  • hémodialyse
  • transplantation rénale

Pronostic[modifier | modifier le code]

La guérison de l'ostéodystrophie rénale a été observée après transplantation rénale. L'ostéodystrophie rénale est une maladie chronique qui entraîne un programme d'hémodialyse bien mis au point.