Oskar Schlemmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schlemmer.
Groupe concentrique, œuvre de 1925, reproduite sur un timbre de l'Allemagne de l'ouest de 1975.

Oskar Schlemmer (Stuttgart, le 4 septembre 1888 - Baden-Baden le 13 avril 1943) est un peintre, décorateur de théâtre et scénographe de ballet allemand.

Après des études auprès de Willi Baumeister à l'Académie des Beaux-Arts de Stuttgart où il rencontre le peintre suisse Otto Meyer-Amden(1885-1933) en 1907, il intègre le Bauhaus de Weimar de 1920 à 1928 en tant que professeur de peinture puis de décorateur et scénographe, avant d'achever son parcours académique par une année d'enseignement à l'Ecole de Beaux-Arts de Breslau (aujourd'hui Wrocław). Ses œuvres peintes ou sculptées témoignent de son souci d'allier l'immobilité hiératique de la rigueur géométrique et de la pureté des contours à la vivacité des formes et la mobilité de l'espace. Il en résulte une peinture qui rappelle à la fois le futurisme ou le constructivisme par son aspect analytique et le surréalisme par son aspect onirique.

Son œuvre est excellemment représentée à New York, à Francfort et, plus encore, à Stuttgart, où se trouvent les archives Schlemmer, qui contiennent notamment toutes ses esquisses en deux ou trois dimensions pour son Ballet triadique (1922).

En 1937, Schlemmer est déclaré « artiste dégénéré » par les Nazis.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • New York, Museum of Modern Art, Bauhaustreppe (L'Escalier du Bauhaus), 1932, acheté en 1933 par l'architecte Philip Johnson alors qu'à cette époque ce dernier vouait une admiration pour le nazisme[1].
  • Ratisbonne, Kunstforum Ostdeutsche Galerie, Helle Gruppe mit blauer Blonder, 1937

Expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Oskar Schlemmer, Lettres et journaux, trad. de Claude Rabant, Dijon, France, es Presses du réel, 2014, 288 p. (ISBN 978-2-9536129-1-2)
  • Oskar Schlemmer, Éditions Musées de Marseille et RMN, 1999, 350pp, illustrations couleur et NB (ISBN : 2 7118 3203 1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir l'article de John-Paul-Stonard, Oskar Schlemmer's 'Bauhaustreppe, 1932:part I, « The Burlington Magazine », juillet 2009, page 456.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]