Osgyth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enluminure représentant « seinte Osith, virge e martire ».

Osgyth ou Osyth est une princesse anglo-saxonne.

Selon la tradition hagiographique, principalement due à William de Vere (en), elle est la fille du roi Frithuwold de Surrey et de Wilburga, la fille du roi Penda de Mercie. Contrainte d'épouser le roi d'Essex Sighere alors qu'elle se destinait à une carrière dans les ordres, elle parvient à rester vierge et à obtenir de son mari qu'il la laisse devenir nonne. William de Vere la fait mourir décapitée par des maraudeurs danois en 700, une erreur chronologique grossière (les invasions vikings ne débutant qu'un siècle plus tard).

Cette sainte céphalophore est fêtée le 7 octobre. Le centre de son culte était l'abbaye Sainte-Osyth, située près du village de Chich, dans l'Essex, fondée au XIIe siècle. C'est à cette époque que William de Vere, chanoine de l'abbaye, rédige une hagiographie de la sainte. Son historicité reste difficile à établir : Bède le Vénérable mentionne Sighere, mais pas Osyth, et il semble que deux Osyth distinctes aient été confondues, l'une liée à Chich et l'autre à Aylesbury.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Denis Bethell, « The Lives of St Osyth of Essex and St Osyth of Aylesbury », Analecta Bollandiana, vol. 88,‎ 1970, p. 75-127.
  • (en) Christopher Hohler, « St Osyth and Aylesbury », Records of Buckinghamshire, vol. 18,‎ 1966, p. 61-72.