Oscaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oscaro[1]

alt=Description de l'image Logo-oscaro.jpg.
Création 2001
Dates clés 2011 : l'entreprise fait partie de la délégation française au sommet G20 Yes.
Fondateurs Pierre-Noël Luiggi
Forme juridique Société anonyme
Slogan Le spécialiste des pièces auto neuves et d’origine sur Internet
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Pierre-Noël Luiggi
Activité Automobile
Produits Pièces détachées
Effectif 500
Site web www.oscaro.com
Chiffre d’affaires 230 M€ (2013)

Oscaro est une entreprise française dont les locaux se situent à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et qui exploite le site Internet de vente en ligne Oscaro.com. Premier Pure Player BtoC[réf. nécessaire] de pièces détachées automobile, l’entreprise réalise en 2013 230 millions d’euros de chiffre d’affaires[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Après un MBA à Sciences Po et 8 ans d’expérience en tant que dirigeant de PME, Pierre-Noël Luiggi juge que l’offre traditionnelle de ventes de pièces auto ne répond pas aux divers besoins des automobilistes. Il décide alors de créer Oscaro.com avec pour objectif de proposer une offre innovante autour du concept e-commerce, venant ainsi bousculer le modèle économique traditionnel de la distribution de la pièce auto. L’entreprise devient alors le premier site web à proposer des pièces automobiles d’origine sur Internet.

  • Fin 1999 : naissance de l’entreprise Oscaro
  • Février 2000 : dépôt de la marque Oscaro
  • Février 2001 : constitution de la société
  • 2003 : lancement du site Oscaro.com
  • 2004 : lancement des premières campagnes radio.
  • 2005 : Oscaro réalise son 1er million d’euros de chiffre d’affaires
  • 2006 : Mise en ligne d’une nouvelle version du site Oscaro.com
  • 2006 : Lancement du site espagnol Oscaro Recambios, www.Oscaro.es
  • 2007 : Oscaro franchit le seuil des 50 salariés
  • 2008 : Oscaro est affilié à la Fevad
  • 2009 : Mise en place de l’ERP Microsoft Dynamics AX
  • 2010 : Oscaro franchit le seuil des 200 collaborateurs
  • 2011 : L'entreprise fait partie de la délégation française au sommet G20 Yes.

Concept[modifier | modifier le code]

Oscaro commercialise, exclusivement sur internet, des pièces neuves en provenance d'équipementiers ou de grossistes automobiles.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

  • Plus de 500 000 clients
  • Plus 400 000 références produits
  • Plus de 8 000 colis expédiés chaque jour
  • Plate-forme logistique de 9 000 m2 basée à Gennevilliers
  • 500 collaborateurs (dont le Hub Logistique et un centre d’appel constitué d’experts en mécanique)
  • 125 M€ de chiffre d’affaires en 2011 (+30 % vs 2010)
  • Oscaro est numéro 1 du Top 5 des sites « pièces détachées automobiles » les plus visités en 2012 avec 1 462 000 visiteurs uniques par mois.
  • En 2011, Oscaro est classée 2e entreprise française au palmarès du magazine L’Entreprise des 50 premières entreprises de croissance[3].

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Oscaro s’est investi dans différents projets de sponsoring, de mécénats sociaux, sportifs et culturels, parmi lesquels :

  • Oscaro est partenaire de l’Association les amis du vent, organisatrice du festival du vent : évènement alliant l’art, le sport, la science, le droit humain et le développement durable[4] ;
  • Oscaro soutient aussi depuis 2011 l’événement Tout le Monde Chante Contre le Cancer créé par l’association éponyme[5] ;
  • Oscaro a soutenu la création de la comédie musicale Swinging Life créée et mise en scène par Valery Rodriguez (concepteur/metteur en scène), Valérie Masset (chorégraphe), Sami Bedoui (création costumes) et produite par Bruno Da Cruz[6] ;
  • Oscaro est sponsor principal du Sporting Club de Bastia (Ligue 1)[7].

Oscaro est impliqué dans divers projets :

  • depuis 2008 Oscaro est affilié à la Charte de Qualité de la Fédération du e-Commerce et de la Vente À Distance (FEVAD) (la Fevad a pour vocation de fédérer l’ensemble des acteurs du e-commerce et de la vente à distance, quels que soient le secteur et le support de communication utilisés. Aujourd'hui, la Fevad regroupe plus de 370 entreprises et près de 600 sites internet, dans le domaine de la vente aux particuliers (BtoC), de la vente aux professionnels (BtoB) ou encore celui de la vente entre internautes (CtoC))[8] ;
  • depuis 2010, Oscaro est partenaire des Golden Blog Awards qui récompensent les meilleurs blogs, notamment le prix du meilleur blog automobile de l’année ;
  • en 2011 : actualite-voitures.fr ;
  • en 2010 : Mémoire des stands ;
  • en octobre 2011, sommet G20 Yes (Young Entrepreneur Summit), Oscaro et son fondateur Pierre-Noël Luiggi ont fait partie de la délégation française[9] ;
  • en 2011, Oscaro a été nommé parmi les finalistes lors des acsel du numérique : Prix décerné par l’Association de l’économie numérique, qui met à l’honneur les plus belles réussites du numérique[10].

Depuis sa création, Oscaro a fait son entrée dans divers classements :

  • en avril 2011 , Internet Retailer publie le classement des 300 plus gros e-commerçants d'Europe en chiffre d'affaires. Oscaro est 47e des 64 acteurs français[11] ;
  • en janvier 2012, L'Express publie en collaboration avec Coface Group le classement des entreprises ayant la meilleure croissance en 2011. En tête, Avesta, le premier distributeur du GPS TomTom, suivi de Oscaro et de Easy Cash[12].

Recherche et développement[modifier | modifier le code]

En 2010 et 2011, Oscaro a bénéficié d'un crédit d'impôt recherche[13].

Le marché[modifier | modifier le code]

Entre 2000 et 2010, le prix des pièces détachés en France a grimpé de 13 % hors inflation. Des chiffres qui vont à l’encontre de la tendance européenne[14],[15].

Selon le rapport de l’Autorité de la concurrence publié en avril 2012[16] :

  • 92 % du parc automobile français est détenu par les particuliers. Les 8 % restants étant détenus par les flottes des entreprises, des administrations et des loueurs ;
  • la durée de vie moyenne d’un véhicule est de 13 ans ;
  • selon l’Insee, les dépenses associées à l’automobile représentent 12 % du budget des ménages français.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Le site internet doit son nom à l'ajout sur le mot « CAR » (voiture en anglais) d'une roue devant et d'une autre derrière, ce qui s’approche du prénom hispanique Oscaro.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.societe.com/societe/oscaro-com-434474284.html
  2. http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202069480915-oscaro-com-la-nouvelle-pepite-de-l-e-commerce-francais-325147.php
  3. http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/classement-les-50-premieres-entreprises-de-%20croissance_31665.html
  4. http://www.lefestivalduvent.com/index.php?page=revue-de-presse-2011
  5. http://www.melty.fr/oscaro-soutient-tout-le-monde-chante-contre-actu87920.html
  6. http://www.swinginglifemusical.com/
  7. http://www.corsematin.com/search/sinequa/oscaro
  8. http://www.fevad.com/la-fevad/role-et-missions-3#topContent
  9. http://www.g20yes.fr/fr/entrepreneurs/8
  10. http://www.associationeconomienumerique.fr/blog/2011/06/15/palmares-2011-des-acsel-du-numerique/
  11. http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/top-e-commerce-france.shtml
  12. http://lentreprise.lexpress.fr/gestion-entreprise/classement-les-50-premieres-entreprises-de-croissance_31665.html
  13. « Thierry Talbot accuse Oscaro d’être rentable grâce à un crédit d’impôt », sur apres-vente-auto.com,‎ 20 janvier 2013 (consulté le 27 mars 2014)
  14. http://www.bfmbusiness.com/article/1/le-march%C3%A9-des-pi%C3%A8ces-d%C3%A9tach%C3%A9es-s%E2%80%99ouvre-timidement-%C3%A0-la-concurrence-160666
  15. http://www.latribuneauto.com/reportages-70-4009-une-augmentation-du-prix-des-pieces-de-carrosserie-de-26--entre-2005-et-2010.html
  16. http://www.autoritedelaconcurrence.fr/doc/consultation_automobiles.pdf