Oscar du meilleur court métrage de fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Oscar du meilleur court métrage de fiction (Academy Award for Live Action Short Film), est une récompense cinématographique américaine décernée chaque année depuis 1932 par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS), laquelle décerne également tous les autres Oscars.

Il se différencie de l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation et de l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire car il ne concerne que des films en prises de vues réelles abordant un sujet de manière fictionnelle, même s'il peut évidemment s'inspirer de faits réels. Comme l'Oscar du meilleur film, il est sauf exception remis aux producteurs du film (ou à la société de production dans les premières anneés) et non au réalisateur.

Selon les années, la récompense a été divisée en plusieurs catégories annexes[1] :

  • de 1932 à 1936 : Meilleur court-métrage de fiction - Comédie (Best Short Subject - Comedy) et Meilleur court-métrage de fiction - Nouveauté (Best Short Subject - Novelty)
  • de 1937 à 1938 : Meilleur court-métrage de fiction en une bobine (Best Short Subject - One-reel), Meilleur court-métrage de fiction en deux bobines (Best Short Subject -Two-reel), Meilleur court-métrage de fiction en couleur (Best Short Subject - Color)
  • de 1939 à 1957 : Meilleur court-métrage de fiction en une bobine (Best Short Subject - One-reel) et Meilleur court-métrage de fiction en deux bobines (Best Short Subject -Two-reel)

Depuis 1958, il n'existe plus qu'une seule catégorie : Meilleur court-métrage en prises de vues réelles (Best Live Action Short Film).

Quelques grands noms du cinéma international ont reçu la statuette, parmi lesquels Mack Sennett, Alain Resnais, Andrea Arnold, Claude Berri et Pierre Étaix.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Note : L'année indiquée est celle de la cérémonie, récompensant les films sortis au cours de l'année précédente. Les lauréats sont indiqués en tête de chaque catégorie et en caractères gras. Les noms des réalisateurs ont été indiqués par commodité, bien qu'ils n'aient pas été récompensés personnellement avant 1989.

Années 1930[modifier | modifier le code]

  • 1934 :
    • Comédie : So This Is Harris, produit par Louis Brock
    • Nouveauté : Krakatoa, produit par Joe Rock
  • 1936 :
    • Comédie : How to Sleep, produit par Jack Chertok
    • Nouveauté : Wings Over Mt. Everest, produit par Gaumont British and Skibo Productions

Années 1940[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

  • 1970 : The Magic Machines de Bob Curtis - États-Unis
  • 1971 : The Resurrection of Broncho Billy de James R. Rokos - États-Unis (23 min.)
  • 1972 : Sentinels Of Silence de Robert Amram - Mexique/États-Unis (18 min.)
  • 1973 : Norman Rockwell's World...An American Dream de Richard Barclay - États-Unis (25 min.)
  • 1974 : The Bolero de William Fertik - États-Unis (26 min.)
  • 1975 : Les borgnes sont rois d'Edmond Séchan et Michel Leroy, produit par Paul Claudon - France (15 min.)
  • 1976 : Angel and Big Joe de Bert Salzman - États-Unis (27 min.)
  • 1977 : In the Region of Ice de Peter Werner - États-Unis (37 min.)
  • 1978 : I'll Find a Way de Beverly Shaffer - Canada (26 min.)
  • 1979 : Teenage Father de Taylor Hackford - États-Unis (25 min.)

Années 1980[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Board and Care de Ron Ellis - États-Unis
  • 1981 : The Dollar Bottom de Roger Christian - Royaume-Uni (33 min.)
  • 1982 : Violet de Shelley Levinson - Canada/États-Unis
  • 1983 : A Shocking Accident de Christine Oestreicher, d'après la nouvelle de Graham Greene - Royaume-Uni (25 min.)
  • 1984 : Boys and Girls de Don McBrearty - Canada (22 min.)
  • 1985 : Up de Mike Hoover - États-Unis (14 min.)
  • 1986 : Molly's Pilgrim de Jeffrey Brown - États-Unis (24 min.)
  • 1987 : Precious Image de Chuck Workman - États-Unis (8 min.)
  • 1988 : Ray's Male Heterosexual Dance Hall de Bryan Gordon - États-Unis (23 min.)
  • 1989 : The Appointments of Dennis Jennings de Dean Parisot, produit par Steven Wright - États-Unis (29 min.)

Années 1990[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Work Experience de James Hendrie - Royaume-Uni (11 min.)
  • 1991 : The Lunch Date de Adam Davidson - États-Unis (12 min.)
  • 1992 : Session Man de Seth Winston - États-Unis (31 min.)
  • 1993 : Omnibus de Sam Karmann - France (8 min.)
  • 1994 : Black Rider (Schwarzfahrer) de Pepe Danquart - Allemagne (12 min.)
  • 1995 :
    • Franz Kafka's It's a Wonderful Life de Peter Capaldi - Royaume-Uni (23 min.) (ex aequo)
    • Trevor de Peggy Rajski - États-Unis (23 min.) (ex aequo)
  • 1996 : Lieberman in Love de Christine Lahti - États-Unis (39 min.)
  • 1997 : Dear Diary de David Frankel - États-Unis (26 min.)
  • 1998 : Visas and Virtue de Chris Tashima - États-Unis (11 min.)
  • 1999 : Election Night (Valgaften) de Anders-Thomas Jensen - Danemark (30 min.)

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certains films ont été nommés simultanément dans les deux catégories.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]