Orthostate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Orthostat)
Aller à : navigation, rechercher
Orthostates du temple de Despoina in Lycosura (en).

Un orthostate ou orthostat (nom masculin) désigne, dans l'architecture gréco-romaine, chacun des blocs de pierre dressés de chant[1], en une ou plusieurs rangées, à la base des murs.

Dans le cadre de l'architecture antique, les orthostates sont des blocs de pierre parallélépipédiques beaucoup plus hauts que profonds, habituellement établis au-dessous de l'élévation d'assise de parpaings.

L'usage du terme a été généralisé dans la description architecturale de beaucoup de cultures. Parfois entouré d'un simple filet, l'orthostat est généralement dépourvu de décor sculpté, à part dans quelques palais assyriens, comme à Khorsabad.

Le terme est également employé pour désigner des pierres dressées, plantées verticalement, comme les menhirs mégalithiques, ou plus généralement, les pierres individuelles qui font partie d'une structure mégalithique plus grande, comme les murs des allées couvertes ou les composants verticaux des trilithes, comme à Stonehenge.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Orthographe recommandée par Définitions lexicographiques et étymologiques de « Chant » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales . et Dictionnaire de l'Académie, 9e édition.