Orpheus (Stravinsky)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Orpheus est un ballet en trois tableaux composé par Igor Stravinski en 1947 ; il s'agit d'une commande de Lincoln Kirstein pour le Ballet society de New-York sur une chorégraphie de George Balanchine.

Orchestration[modifier | modifier le code]

Malgré un effectif d'orchestre standard, la partition est écrite à la manière d'une pièce de chambre, avec un minimum de tutti d'orchestre.

  • Bois : 2 flûtes, une flûte piccolo, 2 hautbois (le 2e jouant aussi le cor anglais), 2 clarinettes en si b, 2 bassons
  • Cuivres : 4 cors en fa, 2 trompettes en si bémol, 2 trombones (le 2e jouant aussi le trombone basse)
  • Timbales
  • Harpe
  • Cordes

Argument[modifier | modifier le code]

Les tableaux sont divisés en 13 mouvements.

Premier tableau

  1. Orphée pleure Eurydice. Debout, dos au public, il ne bouge pas. Passent des amis avec des présents. Compliments de condoléances.
  2. Air de danse
  3. L'Ange de la Mort et sa danse (L'Ange emmène Orphée aux enfers.)
  4. Interlude (L'Ange et Orphée réapparaissent dans les ténèbres du Tartare.)

Deuxième tableau

  1. Pas des Furies (Leur agitation et leurs menaces.)
  2. Air de danse (Orphée.)
  3. Interlude (Les tourmentés du Tartare tendent leurs bras enchainés vers Orphée le suppliant de continuer son chant consolant.)
  4. Air de danse (Orphée continue son air.)
  5. Pas d'action (L'enfer, touché par le chant d'Orphée, se calme. Les Furies l'entourent, lui couvrent les yeux d'un bandeau et lui rendent Eurydice.)
  6. Pas de deux (Orphée et Eurydice devant le rideau. Orphée arrache de ses yeux le bandeau. Eurydice tombe morte.)
  7. Interlude (Rideau, derrière lequel le décor du premier tableau sera remis.)
  8. Pas d'action (Les Bacchantes attaquent Orphée, s'emparent de lui et le déchirent en morceaux.)

Troisième tableau

  1. Apothéose d'Orphée (Apparaît Apollon. Il s'empare de la lyre d'Orphée et élève son chant vers les cieux.)