Orphelins tchèques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Orphelins tchèques (en tchèque Sirotčí svaz ou sirotčí bratrstvo) étaient des Hussites fanatisés. Ce mouvement, fondé en 1423, rassemblait pour l'essentiel l’aristocratie urbaine, et grossit les rangs des Hussites de Bohême-Orientale, appelés Orébites[1] et menés par Jan Žižka. En 1428, le prêtre Procope le Grand devint leur guide, et ils se choisirent Jan Čapek de Sány comme capitaine.

Ils conquirent de nombreuses villes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. parce qu'ils tenaient des processions religieuses sur le Mont Oreb.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthologie hussite de la scholastique à la Réforme. Paris, P.O.F., 1985.
  • Daniel S. Larangé, La Parole de Dieu en Bohême et Moravie. La tradition de la prédication de Jan Hus à Jan Amos Comenius. Paris, L'Harmattan, 2008. (Religions & spiritualité). (ISBN 2296-06552-9[à vérifier : ISBN invalide]).