Orobanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Orobanches (Orobanche) sont un genre de plantes herbacées parasites, sans chlorophylle, de la famille des Orobanchacées comprenant environ 150 espèces originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Les orobanches sont des plantes herbacées de petite taille, de 10 à 60 cm selon les espèces.

Elles se reconnaissent principalement à leur tige écaillée, dressée, de couleur jaune paille complètement dépourvue de chlorophylle, généralement non ramifiée, aux feuilles en forme d'écailles triangulaires. Cette tige porte de petites fleurs bilabiées jaunes, blanches ou bleues groupées en épi terminal de 10 à 20 fleurs (à l'exception d'Orobanche uniflora aux fleurs solitaires).

Les graines minuscules, plus de 100 000 par individu à pouvoir germinatif très long, sont brun foncé, tendant à noircir avec le temps. La floraison intervient en principe de la fin de l'hiver à la fin du printemps. En dehors de la période de floraison, aucune partie de ces plantes n'est visible à la surface du sol. Les fleurs apparaissent tardivement et marquent la fin de la vie de la plante.

Biologie[modifier | modifier le code]

Ces plantes sans chlorophylle dépendent entièrement de plantes-hôtes pour les éléments nutritifs dont elles ont besoin : ce sont des holoparasites. Les semences d'orobanches émettent après la germination une pousse à l'aspect de racine qui se fixe sur les racines des plantes-hôtes les plus proches, et dès lors la plante reçoit l'eau et les éléments nutritifs de la plante-hôte.

Certaines espèces sont très spécialisées et dépendantes d'une seule espèce-hôte, comme l'orobanche du lierre (Orobanche hederae), qui ne peut parasiter que le lierre ou les Aralia cultivés - celles-ci appartiennent à la même famille que le Lierre. Ces espèces sont généralement désignées par le nom de la plante parasitée. D'autres sont capables de parasiter plusieurs espèces ou genres, ainsi Orobanche minor qui croît aussi bien sur le trèfle que sur divers genres apparentés des Fabacées.

L'orobanche du chanvre (Orobanche ramosa), originaire d'Europe centrale et méridionale, mais largement naturalisée ailleurs, constitue une menace importante pour les cultures dans certaines régions du monde. Les plantes parasitées sont nombreuses : tomates, aubergines, pommes de terre, choux, coleus, piments, tournesols, céleris et haricots. Dans les régions fortement infestées, cette orobanche peut ruiner les cultures concernées.

espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (18 juil. 2010)[1] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :