Ornement et Crime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ornement et Crime est l'ouvrage majeur de l'architecte viennois Adolf Loos. Cet ouvrage est l'une des sources de la conception de l'architecture dépouillée. Cette conception s'oppose à léclectisme caractéristique de l'art du Second Empire et de la IIIe République. Elle promeut la simplicité, la géométrie et la cohérence structurelle : la forme doit exprimer la fonction du bâtiment, sans ornements superflus.