Ormulum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de l’Ormulum montrant une correction.

Ormulum ou Orrmulum est une œuvre du XIIe siècle de l'exégèse biblique écrit par un moine nommé Orm (ou Ormin) et composée d'un peu moins de 19 000 lignes de vers en moyen anglais.

En raison de l'orthographe phonétique particulière adoptée par son auteur, l'œuvre conserve de nombreux détails sur la prononciation anglaise existante à un moment où la langue est en pleine mutation après la conquête normande de l'Angleterre. Par conséquent, il est très précieux pour les philologues pour retracer l'évolution de la langue. C'est l'un des trois textes les plus importants pour cette période, avec Ancrene Wisse et Ayenbite of Inwyt.

Notes et références[modifier | modifier le code]