Orleans (Santa Catarina)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orléans.
Orleans
Drapeau de Orleans
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Santa Catarina Santa Catarina
Langue(s) portugais
Maire Jacinto Redivo (DEM)
jusqu'en 2012
Code postal 88870-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 48
Démographie
Gentilé orleanense
Population 21 395 hab.[1] (11/2010)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 28° 21′ 32″ S 49° 17′ 29″ O / -28.3588889, -49.291388928° 21′ 32″ Sud 49° 17′ 29″ Ouest / -28.3588889, -49.2913889  
Altitude 132 m
Superficie 55 000 ha = 550 km2
Divers
Date de fondation
années 1880
Création de la municipalité Loi nº 981 de l'État de Santa Catarina du 30 août 1913
Localisation
Localisation de Orleans sur une carte
Localisation de Orleans sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Orleans

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Orleans
Liens
Site web http://www.orleans.sc.gov.br/

Orléans (ou Orleans en portugais) est une ville brésilienne du sud de l'État de Santa Catarina.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant de devenir la ville d'Orléans, la localité était une colonie initialement peuplée d'Italiens. La colonie est offerte en cadeau de mariage par l'empereur Pierre II du Brésil à sa fille, la princesse Isabelle.

Le mariage de la princesse impériale avec le comte d'Eu, un petit-fils de Louis-Philippe, est célébré le 15 octobre 1864 à Rio de Janeiro. La colonie entre donc dans le patrimoine de la jeune Maison d'Orléans-Bragance. L'emplacement exact de la ville a été choisi par Gaston d'Orléans lui-même, lors de sa visite à la nouvelle colonie, le 26 décembre 1884. C'est à cette occasion qu'il baptise la colonie « Orléans », en hommage au berceau de sa dynastie, la ville d'Orléans, en France.

Majoritairement peuplée d'immigrés italiens à l'origine, le couple princier incite rapidement à l'émigration des Européens. Ainsi, des Portugais arrivent, puis des Allemands, des Polonais et même des Lettons.

Autrefois desservie par ligne de chemin de fer Thérèse-Christine, la colonie est au cœur de la région houillère de Lauro Müller, ce qui lui procura une grande prospérité.

L'économie de la colonie était basée sur l'agriculture, l'élevage porcin et l'exploitation forestière. Sa situation géographique privilégiée, entre les montagnes et le littoral sud, lui a permis de devenir un important entrepôt de commerce.

La démarcation de la dotation initiale de la colonie couvrait la ville d'Orléans elle-même, une partie de São Ludgero, Grão Pará, Rio Fortuna, Santa Rosa de Lima, Anitápolis, Armazém, São Martinho, et São Bonifácio.

Géographie[modifier | modifier le code]

Orléans se situe par une latitude de 28º 21' 32" sud et une longitude de 49º 17' 29" ouest, à une altitude de 132 mètres.

Sa population était de 21 395 habitants au recensement de 2010[2]. La municipalité s'étend sur 550 km²[3].

Elle fait partie de la microrégion de Tubarão, dans la mésorégion sud de Santa Catarina.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Orléans est voisine des municipalités (municípios) suivantes :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. IBGE
  2. (pt) « Population des municipalités brésiliennes - Résultats du recensement 2010 », Institut brésilien de géographie et de statistiques (consulté le 23 avril 2012)
  3. Institut brésilien de géographie et de statistiques