Organisme des transports urbains de Thessalonique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Organisme des transports urbains de Thessalonique
Οργανισμός Αστικών Συγκοινωνιών Θεσσαλονίκης

Création 1957
Forme juridique Personne morale de droit privé
Siège social Drapeau de Grèce Thessalonique (Grèce)
Direction Christos Stéfanidis[1] (PDG)
Activité Transports en commun de voyageurs urbains et interurbains
Produits Βus
Effectif 2 600[2] (en 2011)
Site web www.oasth.gr

L'Organisme des transports urbains de Thessalonique, abrégé en OASTH (en grec: Οργανισμός Αστικών Συγκοινωνιών Θεσσαλονίκης / ΟΑΣΘ) est l'opérateur des transports en commun de Thessalonique, de son agglomération et de sa région périurbain dans le nord de la Grèce. Fondé en 1957, il dessert en 2012 l'agglomération de Thessalonique, seconde ville plus peuplée de la Grèce, et la majorité des communes du district régional de Thessalonique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'OASTH[modifier | modifier le code]

L'histoire des transports en commun de Thessalonique débute en 1879 avec la concession des transports en commun de la ville à la Compagnie Belge qui fait circuler de chars à chevaux de 4 à 5 places assises[3].

À partir de 1905, les nouveaux chars à chevaux de 15 à 20 places commencent à circuler sur des voies ferrées.

En 1908, la Compganie Belge qui a entrepris l'électrification et l'organisation des transports en commun de la ville fonde la Compagnie des Tramways et d'Électricité. À travers cette compagnie, elle lance le transport par tramway électrique, et la traction à chevaux est abolie.

Suite à la guerre gréco-turque de 1919-1922 qui a mené à la catastrophe de Smyrne, un afflux d'immigrants vient s'installer dans Thessalonique dont la population augmente rapidement ; de nouveaux quartiers sont créés dans la ville. Ceux-ci sont desservis par de nouvelles lignes de tramway dont le réseau s'étend.

Entre 1930 et 1935, on voit l'apparition de plusieurs lignes d'autobus qui sont en concurrence avec les lignes du tramway. Afin que l'État grec remédie à cette situation, une loi est votée en 1936 définissant les lignes qui seraient exploitées en autobus et celles qui le seraient en tramway.

En 1940, le parc compte 150 autobus qui appartenaient à des particuliers. En même temps la Compagnie Belge est rachetée par l'état grec.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, tous les autobus de la ville ont été mobilisés et par conséquent ont été détruits. Aussi les transports en commun de la ville s'appuient-t-ils encore une fois sur le réseau tramway. En 1947, tous les propriétaires des autobus de la ville ont formé trois Caisses Communes de Recettes d'Autobus (en grec: Κοινά Ταμεία Εισπράξεων Λεωφορείων / ΚΤΕΛ) dont chacune avait son territoire distincte. Toutes les trois avaient un parc de 243 autobus qui ont été réparés après la guerre; 170 d'entre eux ont été renouvelés en 1949.

En 1952, les trois KTEL se fonde pour former les KTEL de Thessalonique tandis que l'exploitation du tramway est cédée à l'Exploitation Publique de Tramways de Thessalonique (en grec: Κρατική Εκμετάλλευση Τροχιοδρόμων Θεσσαλονίκης / ΚΕΤΘ).

Naissance de l'OASTH[modifier | modifier le code]

Un autobus articulé Mercedes Citaro au terminus de la ligne 3 en gare de Thessalonique

L'OASTH a été créé en 1957 par le décret présidentiel 3751[3]. D'après un contrat signé entre OASTH et l'état grec, il obtient le droit du monopole aux transports en commun dans la ville de Thessalonique. Pendant la même année, le réseau tramway de Thessalonique est supprimé et remplacé par un réseau d'autobus dirigé par l'OASTH. Cette période le parc d'autobus en comptait 283 dont la capacité était de 60 à 80 places.

Entre 1963 et 1977, 283 nouveaux autobus sont ajoutés au parc préexistant.

En 1978, l'OASTH était la première compagnie de transports en commun urbains en Grèce à obtenir d'autobus articulés.

En 1979 il commence à exploiter plusieurs lignes dans la banlieue de la ville, qui jusqu'à cette date ont été exploitées par la compagnie d'autocars privés (KTEL). En même temps le contrat avec l'état pour le monopole est prolongé jusqu'à 2000. De plus quelques lignes opérées durant la période estivale par de navettes fluviales furent cédées en OASTH qui les a remplacées par des autobus.

Le 30 avril 2001 sous la loi 2898 a été signé le troisième contrat financier entre l'état grec et l'OASTH qui était en vigueur jusqu'en 2009.

En 2003 un contrat complémentaire signé entre les deux parties a cédé à l'OASTH 12 nouvelles lignes interurbaines dans la périphérie de Thessalonique qui, jusqu'en 2003 ont été desservies par les KTEL. Suite à cet accord, OASTH augmente son parc de 48 nouveaux autobus, adéquats à circuler aux nouvelles lignes.

Le 11 janvier 2008 a été signé le quatrième contrat financier entre l'état grec et l'OASTH, qui prévoyait entre autres un nouvel ajout de 64 autobus, en rendant ainsi le parc de l'organisme à 604 autobus mais aussi cédait à l'OASTH le droit de monopoliser les transports en commun dans la ville pour un délai de deux ans suivant la mise en service du métro de Thessalonique.

Services[modifier | modifier le code]

Lignes[modifier | modifier le code]

L'OASTH fait circuler d'autobus à 80 lignes. Chaque ligne peut différer en ajoutant une lettre auprès de son numéro en augmentant ainsi le nombre réel des lignes à 208, puisque chacune suit un circuit différent.

Le lignes sont partagées comme suivant:

  • 37 lignes urbaines principales :

Lignes 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 14, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 23, 24, 25, 26, 27, 28A, 28B, 29, 29A, 31, 32, 32A, 33, 33A, 34, 35, 37, 39, 39Α, 54, 56

  • 9 lignes urbaines intermunicipales (dans l'aire urbaine sans traverser le centre-ville) :

Lignes 1, 1A, 18, 4A/B, 30, 55, 55Β, 55Ε, 55Κ, 55Ν/Μ

  • 1 ligne urbaine de minibus :

Ligne 22

  • 23 lignes scolaires :

Lignes 2A, 5A, 15A, 27A, 27B, 55Α, 56Α, 59, 61A, 64Α, 66Α, 66Ε/Β, 67Α, 67Β, 67Ε, 69Ε, 69Κ, 69Ρ, 69Χ, 76Β, 77Α, 77Β, 77Ε, 86Χ

  • 20 lignes inter-quartiers :

Lignes 36, 36A, 36B, 36E, 36Η, 36Ζ, 36K, 36N, 36Ρ, 36T, 36Υ, 42, 42Α, 42Β, 43, 53, 60Α, 60Β, 61, 77, 79

  • 8 lignes de banlieue :

Lignes 38, 40, 40Α/Κ, 51, 51Α, 57, 58, 64

  • 74 lignes interurbaines (reliant Thessalonique aux communes du district régional) :

Lignes 51, 52, 66, 67, 69Α, 69Β, 69Ν, 72, 72Α, 72Β, 76, 80, 80A, 80B, 80E, 81, 81A, 81B, 81K, 82A/B, 82E/K, 83A, 83B, 83M, 83Ν, 83X, 84Α/Β, 85A, 85B, 85Μ, 85N, 85Τ, 86, 86Α, 86Β, 86Ε, 86Ζ, 86Η, 86Κ, 86Λ, 86Μ, 86Ν, 86Ρ, 86Τ, 86Υ, 86Φ, 87, 87Α, 87Β, 87Δ, 87Ε, 87Η, 87Κ, 87Λ, 87Μ, 87Ν, 87Π, 87Ρ, 87Σ, 87Τ, 87Υ, 87Φ, 87Χ, 88, 88Α, 88Β, 88Ε, 88Η, 88Κ, 88Ν, 88Μ, 89A, 89B, 89E

  • 27 lignes locales intercommunales (ne traversent pas l'aire urbaine) :

Lignes 51Α, 76Α, 81E, 85Κ, 85Ε, 85Η, 85Χ, 87Γ, 87Ζ, 89N, 89K, 90, 90Α, 90Β, 90Ε, 90Κ, 91Α, 91Β, 91Η, 91Κ, 91Ε, 91Τ, 91Χ, 92, 92Α, 92Ε, 92Ρ

  • 2 lignes express urbaines :

Lignes 45, 78

  • 1 ligne express interurbaine :

Ligne 83

  • 1 ligne de nuit :

Ligne 78N

  • 1 ligne de circuit touristique :

Ligne 50

  • 4 lignes interurbaines estivales (desserte des plages du sud-ouest du district régional):

Lignes 70, 70A, 71, 71A

Horaires[modifier | modifier le code]

  • Le premier départ dans la plupart des lignes a lieu entre 5 h 00 et 6 h 00 et le dernier départ s'effectue entre 23 h 00 et minuit..
  • La ligne de minibus 22 circule de 6 h 00 à 22 h 00.
  • Les lignes scolaires circulent du lundi au vendredi seulement pendant la période scolaire.
  • La ligne de nuit 78 N fonctionne de 23 h 00 à 5 h 30 et emprunte la moitié du parcours de la ligne 78 et la moitié du parcours de la ligne 2 en desservant tous les arrêts tandis que la ligne 78 est express[4].
  • La ligne touristique 50 circule de 9 h 00 à 16 h 00 avec des intervalles d'une heure.

Tarification[modifier | modifier le code]

Tickets[modifier | modifier le code]

Prix des billets le 1er octobre 2014[5]
Gamme tarifaire Guichets de l'OASTH, kiosques,
distributeurs automatiques etc.
Distributeurs automatiques
à bord des autobus
tarif normal tarif réduit 1 tarif normal tarif réduit 1
Ticket sans correspondance € 1,00 € 0,50 € 1,10 € 0,60
Ticket permettant
une correspondance dans 70 minutes
€ 1,20 € 0,60 € 1,30 € 0,70
Ticket permettant
deux correspondances dans 90 minutes
€ 1,50 € 0,80 € 1,50 € 0,80
Ticket permettant
trois correspondances dans 120 minutes
€ 2,00 € 1,00 € 2,00 € 1,00
Ticket pour l'aéroport (lignes 78 et 78N)
et le circuit touristique (ligne 50)
€ 2,00 € 1,00 € 2,00 € 1,00

Forfaits[modifier | modifier le code]

Prix des fortaits le 1er octobre 2014[5]
tarif normal tarif réduit
mensuel € 30,00 € 15,00
trimestriel € 84,00 € 42,00
semestriel € 150,00 € 75,00
annuel € 270,00 € 135,00

1 : Titulaires : personnes âgées de moins de 18 ans ou de plus de 65 ans; étudiants du 1er et 2nd cycle jusqu'à 29 ans; adultes issus des familles nombreuses; personnes handicapées ayant un taux d'infirmité égal ou supérieur à 67 %. Ces bénéficiaires doivent être munis des justificatifs lors du déplacement ou de l'achat du forfait.
2 : Cette gamme de tickets ne sont valables que sur les lignes indiquées - La correspondance avec les autres lignes est interdite.

Installations et Parc[modifier | modifier le code]

Dépôts[modifier | modifier le code]

Les autobus de l'OASTH sont abrités dans deux dépôts dont l'un se situe dans la banlieu ouest de l'agglomération, tandis que le deuxième se trouve dans la banlieu est..

Parc d'autobus[modifier | modifier le code]

Le parc actuel de l'OASTH et de 604 autobus. Les autobus, d'après le contrat avec l'état grec ne doivent pas dépasser les 15 ans dès leur première circulation. Le parc comprend les types d'autobus suivants:

Un autobus Volvo B7L de la ligne 58 au centre-ville

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]