Organisation internationale de radiodiffusion et de télévision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Organisation internationale de radiodiffusion et de télévision (en abrégé OIRT) , plus connue sous le nom de Intervision, était une association professionnelle de radio-télédiffuseurs est-européens. A noter que son nom officiel était en français.

Tout comme l'Union européenne de radio-télévision (son équivalent ouest-européen), l'Intervision avait pour mission première la promotion de la radio-télédiffusion ainsi que la coopération internationale à travers l'échange d'informations et de productions entre les différents pays membres.

Opérant le réseau Intervision à partir de 1961, elle fusionna en 1993 avec l'union européenne de radio-télévision (UER).

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Les pays membres de l'OIRT

Lors de sa fondation le 28 juin 1946, l'OIRT est une organisation de 26 radiodiffuseurs intégrant tout autant pays d'Europe occidentale qu'orientale. Basée à Bruxelles, elle est placée sous l'autorité de deux codirecteurs, l'un nommé par l'Union des républiques socialistes soviétiques, l'autre par la France.

Cependant, les débuts de la Guerre froide ont tôt fait de perturber les relations entre les deux « blocs » et quatre ans plus tard, en 1950, plusieurs pays (Belgique, Égypte, France, Italie, Liban, Luxembourg, Maroc, Monaco, Pays-Bas, Tunisie) décident de quitter l'organisation et de fonder ensemble une nouvelle organisation, l'Union européenne de radio-télévision (Eurovision).

Intervision[modifier | modifier le code]

L'OIRT se structure en 1961 sous le nom de Intervision (Russe Интервидение, Bulgare Интервизия, Polonais Interwizja, Tchèque Intervize, Hongrois Intervízió), autour de Moscou et rassemble dès lors en majorité des démocraties populaires (Albanie, Bulgarie, Hongrie, Pologne, République démocratique allemande, Roumanie, Tchécoslovaquie, Union des républiques socialistes soviétiques) ainsi que la Finlande, pays neutre qui est à la fois membre de l'OIRT (Intervision) et de l'UER (Eurovision) ainsi que la Syrie. Le siège de l'organisation est transféré de Bruxelles à Prague en 1950.

Membre associé[modifier | modifier le code]

La télévision nationale de la Mongolie (MNB) a été membre associé de l'Intervision à partir de 1967.

Compléments[modifier | modifier le code]

À noter que la Yougoslavie, qui était pourtant un pays socialiste, n'a jamais été membre de l'OIRT (Intervision), mais était affiliée à l'UER (Eurovision) de 1950 à 1992.

Entre 1977 et 1980, l'OIRT organise à Sopot (Pologne) quatre Concours Intervision de la chanson sur le modèle du Concours Eurovision de la chanson.

Contrairement à l'Europe de l'Ouest, les pays affiliés diffusaient en FM sur la bande OIRT de 65.8 à 74 MHz, avec une exception en Allemagne de l'Est, ce pays a toujours utilisé les fréquences de 87.5 à 100 MHz, puis plus tard jusqu'à 104 MHz.

La fin[modifier | modifier le code]

Après la chute du monde communiste, l'organisation (Intervision) fusionne en 1993 avec l'UER et son réseau Eurovision.

Notes et références[modifier | modifier le code]