Ordre du Dragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Épée cérémonielle de l'ordre, vers 1433

L'Ordre du Dragon (allemand: der Drachenorden; latin: Societas Draconistrarum) était un ordre de chevalerie créé en 1408 par Sigismond de Luxembourg (alors roi de Hongrie) et sa seconde épouse, Barbe de Cilley.

Création[modifier | modifier le code]

La charte de l'Ordre, datée du 12 décembre 1408, dédiait l'ordre à la défense de la Croix face à ses ennemis. Outre Sigismond, 21 membres fondateurs furent intronisés en 1408, dont :

Symbole[modifier | modifier le code]

Comme symbole, l'ordre choisit un insigne composé d'un dragon avec la queue enroulée autour du cou. Sur le dos du dragon, de la base du cou jusqu'à la queue, est posée la croix de saint Georges sur un drap d'argent. Le dragon représente la Bête de l'Apocalypse, et la croix rouge la victoire du Christ sur les forces du mal. Les membres devaient toujours porter le symbole (souvent sous forme d'un médaillon) et étaient souvent enterrés avec.

Reconstitution basée sur un artefact d'un musée autrichien.
Armoiries de la famille Csapy: l'écu est entouré du dragon de l'Ordre.

Une annotation de l'Université de Bucarest sur l'édit original qui établit l'ordre dit « O Quam Misericors est Deus, Pius et Justus » et peut faire partie de l'emblème.

Reconstitution provenant d'un musée autrichien.

Croissance[modifier | modifier le code]

En 1431, Sigismond décida d'étendre l'ordre, et invita de nombreux vassaux et nobles politiquement et militairement influents à en faire partie. Parmi eux, il y avait Vlad Dracul, le père de Vlad l'Empaleur, qui servait en tant que commandant de frontière, chargé de la garde des passages de la Transylvanie vers la Valachie. Le surnom de « Dracul » (« diable » en roumain) vient du latin « draco » qui veut dire « dragon » et se réfère à son investiture dans l'Ordre du Dragon.

L'ajout de nouveaux membres fut la cause de la création de nombreuses classes à l'intérieur de l'Ordre. Chaque classe comportait une petite variation du symbole de l'Ordre, bien que le motif du dragon restât dominant. Les changements communs incluaient des mentions comme « O quam misericors est Deus » (« Oh, comme Dieu est miséricordieux ») et « Justus et paciens » (« Juste et paisible »). L'Ordre resta en place jusqu'à la mort de Sigismond en 1437, à la suite de laquelle il perdit rapidement son influence et son prestige.

Il reste aujourd'hui quelques artefacts historiques de l'Ordre, bien que le symbole de l'Ordre fût adopté par beaucoup de blasons de familles européennes. Une copie de l'édit de création, datant de 1707, est le plus vieil artefact de l'Ordre, et est conservé à l’université de Bucarest.

Article connexe[modifier | modifier le code]