Ordre du Bon-Temps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ordre de Bon Temps est instauré par Samuel de Champlain durant l'hiver 1606-1607. Son but premier était d'insuffler de la vie et de l'activité dans l'Habitation de Port-Royal. Il s'agissait surtout de faire profiter aux hivernants de Port-Royal des plaisirs de la table. Il est considéré comme le premier club social et gastronomique de l'Amérique. Les viandes cuisinées provenaient de la chasse au gibier dans les alentours de Port-Royal, à savoir colvert, oie, perdrix, orignal, caribou, castor, loutre, ours, lapin, chat sauvage et raton laveur[1].

Citation[modifier | modifier le code]

  • « Nous passâmes cet hiver fort joyeusement, & fîmes bonne chair, par le moyen de l'ordre de bon temps que j'y établis, qu'un chacun trouva utile pour la santé, & plus profitable que toutes sortes de médecines, dont on eut pu user. Cet ordre était une chaîne que nous mettions avec quelques petites cérémonies au col d'un de nos gens, lui donnant la charge pour ce jour d'aller chasser : le lendemain on la baillait à un autre, & ainsi consécutivement : tous lesquels s'efforçaient à l'envi à qui ferait le mieux & apporterait la plus belle chasse : Nous ne nous en trouvâmes pas mal, ni les Sauvages qui étaient avec nous. » Tiré des Voyages [...] de Champlain, 1613[2].

Chanson[modifier | modifier le code]

L'Ordre du Bon-Temps est aussi le nom d'une chanson du groupe Grand Dérangement.

Source[modifier | modifier le code]

  • Histoire du Québec, Jacques Lacoursière.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Découvrir l'Acadie de la Nouvelle-Écosse, guide touristique officiel acadien 2006
  2. L'« ordre de Bon Temps » selon Champlain

Liens externes[modifier | modifier le code]