Ordre de l'Étoile noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre de l'Étoile et Étoile noire.
Ordre de l’Étoile noire
Illustration.
Avers
Insignes de Grand-Croix de l'Étoile noire
Conditions
Décerné par Drapeau de la France France
Drapeau du Bénin Bénin
Type Ordre colonial
Détails
Statut Éteint
Grades Grand-Croix
Commandeur avec plaque
Commandeur
Officier
Chevalier
Statistiques
Création 1er décembre 1889
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Suivant
Illustration.
Ruban de l'ordre de l'Étoile noire (Chevalier)

L’ordre de l'Étoile noire est institué à Porto-Novo le 1er décembre 1889 par le roi Toffa, roi de Porto-Novo. Approuvé et reconnu par le gouvernement français le 30 juillet 1894, après établissement des nouveaux statuts du 30 août 1892, accordant cette distinction à tous ceux qui travaillent au développement de l'influence française à la côte occidentale d'Afrique.

Cinq classes : grand-croix, commandeur avec plaque, commandeur, officier, chevalier.

Remplacé par l’ordre national du Mérite[réf. nécessaire].

Décorations[modifier | modifier le code]

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

Chevaliers[modifier | modifier le code]

  • 1934 - Jean Bouchaud, artiste peintre
  • Léonard Tossou Gbaguidi, administrateur civil
  • Manuel Charles Castejon, militaire, Chevalier de l’Etoile Noire, décret du 12/04/1957 Bo n 12 du 11/05/1957
  • Hugues-Jean de Dianous, diplomate et linguiste

Officiers[modifier | modifier le code]

Commandeurs[modifier | modifier le code]

  • Marcel François Goulette, 1893-1932, aviateur

Commandeurs avec plaque[modifier | modifier le code]

Grand-croix[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]