Ordre de Thérèse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ordre de Thérèse
(de) Theresien-Orden
Illustration.
Avers
Insigne et croix de l’ordre de Thérèse.
Conditions
Décerné par Drapeau de la Bavière Royaume de Bavière
Type Ordre féminin de chevalerie
Détails
Statut Éteint (décerné en tant qu’ordre dynastique)
Grades Dames d’honneur
Dames de seconde classe
Statistiques
Création 12 décembre 1827 (186 ans) par Thérèse de Saxe-Hildburghausen
Ordre de préséance
Précédent Inférieur
Équivalent
Supérieur
Ordre de Sainte-Anne (de)
Suivant
Illustration.
Ruban de l’ordre de Thérèse.

L’ordre de Thérèse (en allemand, Theresien-Orden) est un ordre nobiliaire féminin bavarois fondé le 12 décembre 1827 par la reine Thérèse de Bavière[1], épouse du roi Louis Ier, pour récompenser les jeunes femmes nobles chrétiennes et célibataires. Le fait d’appartenir à l’ordre permettait à celles-ci de recevoir une pension afin vivre dignement jusqu’à leur éventuel mariage.

Attribution de l’ordre[modifier | modifier le code]

Malgré l’abolition de la monarchie en 1918, l’ordre reste décerné en tant qu’ordre dynastique. L’ordre de Thérèse se compose de diverses classes :

  • dames d’honneur (Ehrendamen)
    • croix agrémentée de la couronne et du monogramme de brillant (108 récipiendaires)
    • croix agrémentée du monogramme de brillant (237 récipiendaires)
    • simple croix (750 récipiendaires)
  • dames de seconde classe (Präbendierte Damen)
    • simple croix (72 récipiendaires)

Membres notables[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tagore 1884, p. inconnue

Articles connexes[modifier | modifier le code]