Ordre de Souvorov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Souvorov (homonymie).
Ordre de Souvorov
Image illustrative de l'article Ordre de Souvorov
L'ordre de Souvorov (avers)

Décerné pour Leadership exceptionnel dans les opérations de combat
Statut Actif
Chiffres
Date de création 24 juillet 1942
Importance
Précédent Ordre d'Ouchakov Ordre de l'Amitié Suivant

Image illustrative de l'article Ordre de Souvorov
Ruban de l'ordre.
Ordre de Souvorov de 1re classe (1942-2010).
Ordre de Souvorov de 2e classe (1942-2010).
Ordre de Souvorov de 3e classe (1942-2010).

L'ordre de Souvorov (en russe : Орден Суворова, Orden Souvorova) est l'une des plus hautes récompenses militaires de l'Union soviétique puis de la Fédération de Russie. Elle a été créée en 1942 et nommée en l'honneur du maréchal Alexandre Souvorov (1729–1800).

Genèse[modifier | modifier le code]

Cet ordre fut créé par décision du Présidium du Soviet suprême de l'URSS le 24 juillet 1942[1] pour récompenser les officiers des forces terrestres et aériennes, qui par leurs actions, seraient venus à bout de forces ennemies supérieures en puissance et effectifs.

Le 1er récipiendaire de l'ordre de Souvorov de (1re classe) fut le maréchal Gueorgui Joukov, le 28 janvier 1943. L'ordre de Souvorov de (1re classe) fut aussi décerné au maréchal Kœnig et au maréchal de Lattre de Tassigny.

Description de l'ordre de 1942 à 2010[modifier | modifier le code]

  • Cette décoration comprenait 3 classes :
  • Elle pouvait être attribuée à des étrangers.
  • Cette décoration se présentait sous la forme d'une étoile en platine, la pointe du haut étant frappée d'une étoile rouge. Au centre se trouvait un médaillon doré avec un portrait du maréchal Alexandre Souvorov, surmontant une couronne de lauriers et de feuilles de chêne et surmonté de son nom en lettres cyrilliques.
  • le ruban:
Order suvorov1 rib.png 1re classe
Order suvorov2 rib.png 2e classe
Order suvorov3 rib.png 3e classe

Évolution de l'ordre[modifier | modifier le code]

À la suite de la dislocation de l'Union soviétique, en 1991, l'ordre fut conservé tel quel par la Décision 2557-I du Soviet suprême de la Fédération de Russie du 20 mars 1992[2]. L'ordre ne fut pas décerné sous cette forme sous la Fédération de Russie. Le décret présidentiel 1099 du 7 septembre 2010[3] modernisa et réorganisa le système de récompenses d'État l'éloignant finalement de ses racines soviétiques. L'ordre de Souvorov fut ainsi modifié en une seule classe et sa médaille est désormais suspendue à un ruban.

Statut de l'ordre[modifier | modifier le code]

L'ordre de Souvorov est décerné en une seule classe aux commandants de formation, de leurs adjoints, les chefs de la gestion opérationnelle, de services opérationnels, les chefs de l'armée et des forces spéciales des Forces armées de la Fédération de Russie: pour l'organisation habile des opérations et la gestion des groupes de soldats (forces), des formations et des unités militaires, qui ont réussi, malgré la résistance acharnée de l'ennemi, de sa supériorité numérique, de son équipement supérieur et son emplacement plus favorable dans le théâtre des opérations, à atteindre les objectifs de l'opération tout en conservant les zones clés de son territoire (ou du territoire d'un pays allié), pour la création de conditions favorables à saisir l'initiative et de mener d'autres opérations à des fins offensives; pour l'organisation habile et la gestion des unités des Forces armées de la Fédération de Russie pendant des actions de dissuasion stratégique visant à prévenir une escalade ou une agression (conflit) contre la Fédération de Russie et (ou) ses alliés[4].

L'ordre peut aussi être décerné pour avoir mené des opérations sur terre ou dans l'air, au cours de laquelle, malgré la supériorité numérique de l'ennemi, les objectifs des opérations furent réalisées tout en conservant la pleine capacité opérationnelle des unités militaires. Peut être attribué à des citoyens étrangers, des soldats des forces alliées parmi les officiers supérieurs impliqués aux côtés des soldats de la Fédération de Russie, pour l'organisation et la conduite d'une opération combinée réussie. L'ordre peut être décerné à titre posthume[4].

Description de l'ordre moderne[modifier | modifier le code]

L'ordre de Souvorov est une croix pattée plaquée or de 40 mm ornée de rayons d'argent pointant vers l'extérieur entre les bras de la croix pour former finalement un carré. La distance entre la pointe des rayons d'argent à la pointe des rayons opposés est de 35 mm. Au centre de l’avers, un médaillon circulaire convexe portant le buste doré d’Alexandre Souvorov, de profil, tourné vers la gauche. Juste au-dessous du buste de Souvorov, sur le rebord inférieur du médaillon, deux branches de chêne et de laurier entrecroisées. Dans la partie supérieure du médaillon, suivant sa circonférence, l'inscription en rouge émaillé « ALEXANDRE SOUVOROV » (en russe : АЛЕКСАНДР СУВОРОВ). Au revers, le numéro de série[4].

L'ordre est suspendue par une bague au travers de l’anneau de suspension à une monture standard pentagonale russe recouverte d’un ruban vert de soie moirée d’une largeur de 24 mm avec une bande centrale orange de 5 mm de largeur[4].

L'ordre de préséance de la Fédération de Russie exige que l'ordre de Souvorov soit porté sur le côté gauche de la poitrine, et en présence de d’autres ordres et médailles de la Fédération de Russie, qu’il soit situé immédiatement suite à l'ordre de l'Amitié[5].

Récipiendaires[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Décision du Présidium du Soviet suprême du 24 juillet 1942 » [html], Wikisource,‎ 24 juillet 1942 (consulté le 12 février 2012)
  2. (ru) « Décision 2557-I du Soviet suprême de la Fédération de Russie du 20 mars 1992 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Commission sous le President de la Fédération de Russie sur les récompenses d'État, 1999-12-15. Consulté le 2012-02-12
  3. (ru) « Décret 1099 du président de la Fédération de Russie du 7 septembre 2010 » [html], Gazette de Russie,‎ 7 septembre 2010 (consulté le 12 février 2012)
  4. a, b, c et d (ru) « Statut de l’ordre de Souvorov » [html], Commission sous le President de la Fédération de Russie sur les récompenses d'État,‎ 7 septembre 2010 (consulté le 12 février 2012)
  5. (ru) « Décret 1631 du président de la Fédération de Russie du 16 décembre 2011 » [html], Gazette de Russie,‎ 16 décembre 2011 (consulté le 12 février 2012)
  • Robert Werlich, Russion orders, decorations and medals, Quaker press.
  • Anne de Chefdebien, Nicolas Botta-Kouznetzoff, Récompenses d'État de la Fédération de Russie, Illkirch - France, SAMNLHOC, coll. « Numéro spécial n°1 »,‎ 2014, 46 p. (ISBN 978-2-910575-01-4)