Ordre de Guillaume (Hesse-Cassel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordre de Guillaume.
Ordre de Guillaume
WilhelmSOrden
Image illustrative de l'article Ordre de Guillaume (Hesse-Cassel)
La plaque-étoile et la médaille de l'Ordre de Guillaume de Hesse-Cassel

Type Médaille de mérite
Statut Plus décerné
Importance
Précédent Ordre du casque de fer Ordre du Lion d'Or Suivant

Image illustrative de l'article Ordre de Guillaume (Hesse-Cassel)
Barrette de l'Ordre de Guillaume
Commandeur de la Croix de Chevalier et Grand-Croix

L'Ordre de Guillaume (en allemand : Wilhelmsrden) est un ordre de chevalerie, institué le 20 août 1851 par le Prince-électeur Friedrich Wilhelm I, (en français: Frédéric-Guillaume Ier) comme un ordre civil et militaire du Mérite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 1er août 1866, l'électorat de Hesse-Cassel a été annexée [1] par la Prusse et le 3 octobre de cette même année, les ordres de Hesse-Cassel ont été incorporés dans le système prussien d'honneurs. Le 27 août 1875, le décret a été aboli. Bien qu'il n'y ait pas de nouvelles récompenses par les rois de Prusse à l'époque 1866-1875, le prince-électeur exilé Friedrich Wilhelm I a décerné l'ordre environ 8 fois jusqu'à sa mort en 1875.

Attribution[modifier | modifier le code]

Au total, la commande a été décerné plus de 450 fois dans les 16 années de son existence.

Description[modifier | modifier le code]

La médaille de l'Ordre, se compose d'une croix de malte d'or émaillé blanc, au centre de laquelle se trouve un médaillon avec un lion couronné entouré par la devise de l'ordre, Virtuti et Fidelitate.
Le ruban est pourpre bordée d'une bande blanche de chaque côté.

Catégories[modifier | modifier le code]

L'Ordre de Guillaume de Hesse-Cassel était composé de trois grades inférieurs à l'Ordre du Lion d'or et une Grand-Croix a été ajouté.

L'Ordre de Guillaume de Hesse-Cassel est donc divisé en quatre classes :

  • Chevalier de la Grand-Croix
  • Commandeur de 1re Classe
  • Commandeur de 2e Classe
  • Chevalier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il y a d'autres décorations avec ce nom ou un similaire :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lors de la Guerre austro-prussienne de 1866, Friedrich Wilhelm I prend le parti de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche. Vaincu militairement, la Prusse le força à l'abdication et à l'exil et annexe la Hesse-Cassel.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Maximilian Gritzner, Handbuch der Ritter-und Verdienstorden (Leipzig, 1893)
  • (de) Werner Sauer, Die Orden und Ehrenzeichen des Kurfürstentums Hessen-Kassel (Hamburg)

Voir aussi[modifier | modifier le code]