Ordos (dialecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ordos.
Ordos
ᠣᠷᠳᠣᠰ ᠠᠮᠠᠨ ᠠᠶᠠᠯᠭᠤ
Pays Chine
Région Mongolie-Intérieure
Nombre de locuteurs 130 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mvf
IETF mvf[2]

L'ordos (en mongol littéraire de Chine: ᠣᠷᠳᠣᠰ ᠠᠮᠠᠨ ᠠᠶᠠᠯᠭᠤ ordos aman ayalγu) est un dialecte mongol parlé dans la préfecture d'Ordos en Mongolie-Intérieure, en Chine.

Classification interne[modifier | modifier le code]

Svantesson classe l'ordos dans le groupe des dialectes mongols méridionaux, aux côtés du tchakhar, du keshigten ou de l'üjümütchin[1].

Phonétique historique[modifier | modifier le code]

L'ordos contrairement aux autres dialectes de Mongolie-Intérieure maintient une structure CVCV(C)[3]. Exemples comparés avec le dialecte tchakhar et le mongol littéraire, dans sa forme utilisée en Chine[4].

ordos tchakhar mongol littéraire
ʤʊsʊ ʤʊs ᠴᠢᠰᠤ čisu sang
xʊmʊs xʊms ᠬᠢᠮᠤᠰᠤ kimusu ongle
nʉdʉ nʉd ᠨᠢᠳᠤ nidü œil

Les voyelles ʊ et ʉ, dans ce contexte remplacent les voyelles des syllabes suivantes[5].

ordos tchakhar mongol littéraire
nʊlmʊs nʊlmɑs ᠨᠢᠯᠪᠤᠰᠤ nilbusu larme
gʊmʊdal gɔmdɔl ᠭᠣᠮᠤᠳᠠᠯ γomudal offense
ʉlgʉxʉ ɵlgɵx ᠡᠯᠭᠦᠬᠦ elgükü suspendre

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Estimation de Svantesson et al. 2005, p. 143.
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées generique.
  3. C pour consonne, V pour voyelle.
  4. Exemples, en notation API, tirés de Ts. Sechen 2003, pp. 35-36.
  5. Sechen 2003, pp. 35-36.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (mn) Erdenimöngge, Ordos aman ayalγun-u *i egesig-ün toqai, Mongγol Kele Bičig 1987:2, pp. 9-17.
  • (zh) Qaserdeni (Hāsī’è’ěrdūn), 1981, Měnggǔyǔ è’ěrduōsī fāngyán yǔyīn tèdiǎn, Mínzú yǔwén lùnjí, pp. 443-458, , Beijing, Shèhuì kéxué chūbǎnshè.
  • (mn) Ts. Sečen, 2003, Ordos aman ayalγun-daki öbürmiče uruγul-un ǰokičal buyu iǰilsil [ʊ] + [ʊ], [ʉ] + [ʉ]-yin tuqai (sur l'harmonie vocalique spéciale [ʊ] + [ʊ], [ʉ] + [ʉ] en ordos, Mongγol Kele Udq-a Jokiyal, 2003:5, pp. 33-36.
  • (mn) W. Sečen, Tümenjirγal, Nairaγulba, 2003, Mongγol kelen-u nutuγ-un ayalγun-u tobčiyan, Kökeqota, Öbör mongγol-un surγal kömöjil-ün keblel-ün qoriy-a (ISBN 7-5311-5598-2)
  • (en) Svantesson, Jan-Olof ; Tsendina, Anna ; Karlsson, Anastasia ; et Franzén, Vivian ; The Phonology of Mongolian, The Phonology of the World's Languages, Oxford, Oxford University Press, 2008 (2005) (ISBN 978-0-19-955427-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]