Ordinatio Sacerdotalis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ordinatio Sacerdotalis est une lettre apostolique de Jean-Paul II adressée aux évêques de l'Église catholique romaine (22 mai 1994) qui déclare que le sacerdoce catholique romain ne peut être conféré aux femmes. L'Église n'a pas autorité de le faire.

Reprenant les affirmations contenues dans Inter insigniores, un document de la congrégation pour la doctrine de la foi datant de 1976, cette lettre se fonde sur le choix fait par Jésus de Douze apôtres qui sont tous des hommes, tout comme leurs successeurs, d'après l'ancienne conception juive du sacerdoce.

La lettre est brève et se contente de reprendre en résumant l’enseignement traditionnel. Elle se conclut ainsi : « Declaramus Ecclesiam facultatem nullatenus habere ordinationem sacerdotalem mulieribus conferendi, hancque sententiam ab omnibus Ecclesiae fidelibus esse definitive tenendam. » C’est-à-dire : « l'Église estime ne pas avoir autorité pour conférer le sacerdoce aux femmes ; cela doit être considéré ainsi définitivement par tous les fidèles. »

En tant que lettre apostolique, Ordinatio Sacerdotalis est a priori un acte du magistère ordinaire du pape, définissant un point particulier de doctrine ou discipline de l’Église. Cela lui donne un statut doctrinal important même si de moindre ampleur (adressé aux évêques uniquement) que ne le ferait une encyclique. Cependant, à l'occasion de la publication du motu proprio Ad Tuendam Fidem, il est affirmé que certaines vérités sont tranchées de manière définitive, et relèvent du domaine de l'infaillibilité du Magistère. Il est précisé que « celui qui repousse ces points qui doivent être tenus pour définitifs s'oppose donc à la doctrine de l'Église catholique. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Texte en français (site du Vatican) : http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/apost_letters/documents/hf_jp-ii_apl_22051994_ordinatio-sacerdotalis_fr.html