Orchestre philharmonique de Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ops (homonymie).

Orchestre philharmonique de Strasbourg

Description de cette image, également commentée ci-après

L'Orchestre philharmonique de Strasbourg en 2006

Informations générales
Surnom OPS
Genre musical Classique
Années actives Depuis 1855
Site officiel www.philharmonique-strasbourg.com
Composition du groupe
Membres Directeur musical
Marko Letonja
Logo

L'Orchestre philharmonique de Strasbourg (OPS) est l'un des plus anciens orchestres symphoniques d'Europe et le plus ancien de France.

Historique[modifier | modifier le code]

L'orchestre municipal de Strasbourg au Palais des Fêtes (vers 1935)

L'orchestre municipal de Strasbourg a été fondé en 1855. C'est l'un des orchestres les plus prestigieux de France, surtout du fait qu'il servit de vitrine à la culture allemande du temps du Reichsland (de 1871 à 1918). En 1972, il prend le nom d'Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Richard Strauss, Gustav Mahler, Hans Pfitzner, Wilhelm Furtwängler, Otto Klemperer, Hermann Scherchen et George Szell se sont tenus à son pupitre, ainsi que, plus tard, Hans Rosbaud et Ernest Bour. L'orchestre compte à présent 115 membres, contre 105 il y a encore quelques années, ce qui lui permet de jouer le grand répertoire post-romantique de façon autonome, sans recruter des instrumentistes supplémentaires.

L'OPS est l'un des deux orchestres titulaires de l'Opéra national du Rhin (l'autre étant l'Orchestre symphonique de Mulhouse).

L'orchestre philharmonique de Strasbourg a acquis une renommée internationale par ses tournées à l'étranger. Il a été invité dans de nombreux pays européens, au Japon, ainsi qu'au Brésil et en Argentine. Il prend également part à des festivals réputés tels ceux d'Aix-en-Provence, Besançon, Montreux, Ascona, Bratislava, Paris, Orange, Montpellier, Londres, aux Festivals des Flandres, de Saint-Denis, Grenade, d'Athènes et des Canaries. L’orchestre participe également au festival international des musiques contemporaines de Strasbourg (Festival Musica).

Son chef actuel est Marko Letonja.

L'orchestre se produit au palais des congrès de Strasbourg. Il est depuis sa création très lié au Conservatoire à rayonnement régional de Strasbourg où les solistes de l'orchestre ont une obligation d'enseignement. Depuis 2003, l'orchestre possède un chœur de 75 choristes dirigé par Catherine Bolzinger.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

L'OPS a enregistré de nombreuses œuvres du répertoire, du XVIIIe au XXe siècle, enregistrements pour lesquels il a reçu plusieurs distinctions et récompenses. Sous la direction d'Alain Lombard, l’OPS enregistre des opéras pour le label EMI (notamment Carmen avec Régine Crespin, Gilbert Py et José van Dam et La Périchole avec Régine Crespin et Alain Vanzo) et des symphonies et concerti pour le label Erato. En 2005, l'orchestre enregistre un disque primé aux Victoires de la musique consacré à Jean-Louis Agobet, compositeur en résidence à Strasbourg de 2001 à 2005. Sous la direction de Marc Albrecht, l'orchestre enregistre Till l'Espiègle et Don Juan de Richard Strauss, les concerto pour piano de Robert Schumann et Antonin Dvorak avec Martin Helmchen et des lieder de Richard Strauss et Alban Berg avec la soprano Christiane Iven. L'enregistrement consacré aux symphonies de Erich Korngold est récompensé par un diapason d'or[1] et est désigné disque du mois par ClassicToday[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

L’OPS a obtenu en novembre 1996 le Prix Européen d’Orchestre Symphonique décerné par le Forum Européen de la Culture et, en juin 1999, le Prix Claude Rostand (meilleure représentation lyrique en province) pour la production du Dialogue des Carmélites. En 1994, il s’est vu décerner le titre d’Orchestre national par le Ministère français de la Culture. En février 2006, l’Orchestre a obtenu, aux Victoires de la musique classique, une distinction toute particulière, recevant la Victoire de l’enregistrement de l’année pour le CD consacré aux œuvres de Jean-Louis Agobet. L'orchestre philharmonique de Strasbourg est lauréat du Grand Prix de la musique du Syndicat de la critique 2011 pour l'opéra Götterdämmerung de Richard Wagner, produit par l’Opéra national du Rhin dirigé par Marko Letonja et mise en scène par David McVicar.

Symphonie des deux rives[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, l'orchestre philharmonique de Strasbourg propose chaque année juste avant le début de l'été un grand concert populaire de musique classique aux habitants des deux rives du Rhin. Cette Symphonie des deux rives est organisé en plain air dans le Jardin des deux rives de Strasbourg. La première édition attira plus de dix mille spectateurs et s'acheva avec l'Hymne européen. En 2006 l'orchestre philharmonique de Strasbourg fut dirigé par Jérôme Pillement, et la révélation Artiste Lyrique des Victoires de la musique 2006, Nathalie Manfrino, apporta sa voix soprano à l'ensemble tout comme la chanteuse Gilda Solve et l'ensemble de claquettes jazz de Fabien Ruiz.

Directeurs musicaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Korngold symphonie diapason d'or
  2. Korngold symphonie Disque du mois de ClassicToday

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Honegger, Le conservatoire et l'orchestre philharmonique de Strasbourg, Oberlin, Strasbourg, 1998, 256 p. (ISBN 2-85369-179-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]