Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orchestre philharmonique
de Saint-Pétersbourg
Orchestre philharmonique de Pétrograd
Orchestre philharmonique de Léningrad
Pays de résidence Drapeau de la Russie Russie
Ville de résidence Saint-Pétersbourg
Type de formation Orchestre symphonique
Genre Musique classique
Direction Iouri Temirkanov
Création 25 décembre 1882
Fondation du « Chœur impérial de musique »
Site internet www.philharmonia.spb.ru

L'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg[1] (en russe : Санкт-Петербургской филармонии) est le plus vieil orchestre symphonique de Russie. Réputé dans le monde entier, il a fêté en 2007 son 125e anniversaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'époque impériale[modifier | modifier le code]

Fondé en 1882 dans la ville qui était la capitale de la Russie impériale d'alors, l'orchestre joue uniquement pour le tsar Alexandre III et sa cour et a pour nom « Chœur impérial de musique ». Son concert d'inauguration a lieu le 25 décembre 1882.

Dans les années 1900, il commence à donner des concerts devant un public plus large et s'ouvre sur la musique non-russe : Richard Strauss le dirige pour un concert en 1912.

Les années soviétiques[modifier | modifier le code]

Un orchestre qui s'affirme, des chefs qui émigrent…[modifier | modifier le code]

La Révolution russe de 1917 le transforme en un orchestre d'État. Un an plus tard, il est intégré au tout nouvel Orchestre philharmonique de Pétrograd (nouveau nom de Saint-Pétersbourg) dirigé par Serge Koussevitzky. Mais celui-ci émigre aux États-Unis en 1920 et c'est Emil Cooper qui lui succède pour trois ans. Émigrant lui aussi en Amérique, c'est au tour de Valery Berdyaev puis de Nikolai Malko de prendre la tête de l'orchestre. Pendant les quatre ans où il exerce cette fonction, celui-ci crée notamment les deux premières symphonies de Dmitri Chostakovitch. Mais en 1930, lui aussi fuit à l'Ouest. Entretemps, l'orchestre commence à être reconnu internationalement et des invités célèbres viennent le diriger, en URSS ou lors de tournées à l'étranger : Bruno Walter, Ernest Ansermet, Hans Knappertsbusch

À noter que depuis 1924, l'orchestre a un nouveau nom : Pétrograd a été renommé en Léningrad en hommage posthume à Lénine ; l'Orchestre philharmonique de Pétrograd est donc devenu Orchestre philharmonique de Léningrad.

Les années Mravinski (1938-1988)[modifier | modifier le code]

À partir de 1938 le jeune chef Ievgueni Mravinski prend les rênes de l'orchestre pour un demi-siècle, un record dans les annales de la musique. Mravinski marque son « règne » par la création de nombreuses œuvres de compositeurs soviétiques : il conduit notamment les premières de huit des symphonies de Chostakovitch, un de ses amis. Il effectue plusieurs enregistrements, principalement de concerts, n'aimant pas les prises en studio.

Ses assistants furent : Kurt Sanderling (de 1942 à 1960), Arvid Jansons (1961 à 1973) et à partir de 1973 du fils de celui-ci, Mariss Jansons, qui aujourd'hui, en plus de mener une brillante carrière à l'étranger, continue de diriger occasionnellement l'orchestre russe.

Parmi les chefs invités depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, citons encore les noms de Leopold Stokowski, Charles Munch, André Cluytens, Igor Markevitch, Josef Krips, Zoltán Kodály et Benjamin Britten. En 1988, Mravinski, affaibli par la maladie, se retire et meurt.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

C'est Iouri Temirkanov qui lui succède comme directeur musical de l'orchestre, un poste qu'il occupe encore de nos jours.

En 1991, l'orchestre retrouve son nom originel d'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, la dislocation de l'URSS ayant fait retrouver à Léningrad son nom prérévolutionnaire.

La majorité des concerts de l'orchestre a lieu aujourd'hui à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg, un bâtiment du début du siècle dernier, restauré depuis.

Directeurs musicaux[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cet article concerne également ce qui fut un temps appelé Orchestre philharmonique de Pétrograd et Orchestre philharmonique de Léningrad.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]