Oracle Application Development Framework

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADF.

Oracle Application Development Framework, généralement appelé Oracle ADF, est un framework Java pour la réalisation de programmes d'entreprise développé par Oracle. Il fournit une approche visuelle et déclarative pour le développement Java EE. Il permet le développement rapide d'applications, basé sur l'utilisation de patrons de conception (design patterns), gestionnaires de métadonnées et outils visuels prêts à l'emploi.

Technologies supportées[modifier | modifier le code]

Basé sur une architecture Modèle-Vue-Contrôleur (MVC), Oracle ADF peut être utilisé avec les technologies suivantes :

Modèle[modifier | modifier le code]

Contrôleur[modifier | modifier le code]

  • JavaServer Faces (JSF)
  • ADF Task Flows - extension de la couche de contrôle JSF ajoutant un flux processus complet et de la réutilisabilité.
  • Struts

Vue[modifier | modifier le code]

Oracle JDeveloper est un environnement de développement (IDE) gratuit fournissant une interface graphique pour la création d'applications de gestion de données, utilisant ADF. Oracle propose aussi des outils pour ADF dans le pack Oracle Enterprise pour Eclipse

Une application ADF peut être déployée sur n'importe quel conteneur de servlets Java EE

Développement d'applications mobiles[modifier | modifier le code]

  • Oracle ADF Mobile est un framework d'application mobile. Il permet le développement de source unique, et la génération d'applications natives pour iOS et Android. Le développement métier se fait en Java. L'interface graphique peut être développée avec un ensemble de composants (AMX) générant des interfaces basées sur HTML5. De plus, Oracle ADF Mobile peut incorporer des pages locales en HTML5 et du contenu HTML hébergé sur des serveurs distants.

Oracle ADF Mobile contient une couche de contrôle basée sur le concept ADF Taskflow, ainsi qu'un support pour l'intégration de liens ADF pour lier les interfaces graphiques aux services. Il permet également l'utilisation de fonctionnalités de l'équipement, comme le GPS, les contacts ou les SMS par exemple.

Historique[modifier | modifier le code]

Oracle a commencé la commercialisation d'ADF à partir de 1999 avec les composants ADF Business. Ces composants appelaient à l'époque « JBO » avant de devenir « BC4J » (Business Components for Java)[1].

En juin 2006, Oracle a offert la bibliothèque de composants ADF Faces à Apache Trinidad.

En 2009, l'architecture ADF avec la couche générique modèle/lien a été introduite avec JDeveloper 9.0.5.

En septembre 2012 Oracle a sorti une version libre du cœur des technologies ADF, sous le nom d'Oracle ADF Essentials[2]

Licence[modifier | modifier le code]

Oracle ADF Essentials est un outil libre de développement et de déploiement, contenant les éléments essentiels de la technologie Oracle ADF[3]

Les utilisateurs peuvent avoir accès au code source d'Oracle ADF par simple demande auprès du support Oracle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Dorsey, Peter Koletzke et Avrom Faderman, Oracle9i Jdeveloper handbook,‎ décembre 2002, 932 p. (lire en ligne)
  2. (en) http://www.oracle.com/technetwork/developer-tools/adf/overview/components-1844931.html
  3. (en) Contrat de licence

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]