Opus spicatum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’opus spicatum – dit aussi « appareil en épi » (du latin spica, épi) — est réalisé avec des briques ou des pierres plates posées inclinées sur la tranche et disposées alternativement en épi : le joint entre les lits successifs n'est pas horizontal et rectiligne comme dans l'appareil en arête-de-poisson, mais en zig-zag.

Cet appareil a été utilisé à l'époque romaine essentiellement dans les pavages.


A partir du XVe siècle également des briques disposées en épi sont utilisées en remplissage des maisons à pans de bois dans les manoirs et les demeures des bourgeois les plus aisés [1] et plus communément à partir du XVIIe siècle où il remplace le torchis des hourdis des maisons médiévales [2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Discovering your Old House de David Iredale, 2002 isbn=0747804982
  2. History, Performance and Conservation de Barry Bridgwood et Lindsay Lennie, Taylor & Francis, 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vocabulaire de l'architecture, principe d'analyse scientifique, ministère des affaires culturelles, Imprimerie nationale, 1972.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :