Oprah's Book Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oprah's Book Club est un club de livres dépendant du talk show américain The Oprah Winfrey Show, mettant en vedette des livres sélectionnés par Oprah Winfrey. Celle-ci débuta son book club en 1996 en sélectionnant un nouveau livre chaque mois. Du fait de la popularité de ce club, de nombreux livres confidentiels ont accédé au statut de Livre à succès, augmentant les ventes de millions d'exemplaires lorsqu'il était au sommet de sa popularité. Cet effet est informellement appelé l'effet Oprah.

En 2002, Oprah Winfrey suspendit son book club, et le reprit l'année suivante, ayant modifié son format. Elle choisit désormais ses livres sur une base plus restreinte, se focalisant sur des œuvres de littérature classique, débutant sa sélection estivale avec À l'est d'Éden. En septembre 2005, Oprah Winfrey a annoncé qu'elle élargirait ses choix à de nombreux titres et genres, dont la non-fiction ou les mémoires.

Elle est récemment revenue à la fiction avec sa sélection de The Road de Cormac McCarthy. Peu après avoir été sélectionné, The Road recevait le prix Pulitzer de la Fiction. Oprah Winfrey parvint à réaliser la toute première interview télévisée de Cormac McCarthy, notoirement reclus, le 5 juin 2007. Le même jour, elle annonçait Middlesex de Jeffrey Eugenides comme sa sélection de l'été 2007.

Influence[modifier | modifier le code]

Dans Reading with Oprah: The Book Club That Changed America, Kathleen Rooney décrit Oprah Winfrey comme « une intellectuelle américaine sérieuse qui fut une pionnière dans le domaine des médias électroniques, en particulier la télévision et internet, pour l'appliquer à la lecture – un acte décidément non-technologique et hautement individuel – et mettre en évidence ses éléments sociaux et usages de façon à motiver de non-lecteurs à prendre des livres ».

Business Week écrit :

L'aspect peut-être le plus surprenant du phénomène Oprah est la démesure avec laquelle son pouvoir est comparé à celui d'autres mobilisateurs de marchés. […] Personne ne parvient à la cheville d'Oprah : les éditeurs estiment que son pouvoir de vente d'un livre est de 20 à 100 fois supérieur à celui d'autres personnalités médiatiques[1].

Controverses[modifier | modifier le code]

De nombreux critiques littéraires ont critiqué les sélections d'Oprah Winfrey comme trop 'sentimentales'. La plus notable de ces critiques provient de Jonathan Franzen, dont le livre The Corrections avait été sélectionné en 2001. L'auteur exprima publiquement son mécontentement de se retrouver sur le même pied que d'autres auteurs de l'Oprah's Book Club. Il déclara dans une interview qu'Oprah Winfrey avait « choisi quelques bons livres mais aussi tant de livres schmaltzy et unidimensionnels que j'ai envie de rentrer sous terre, bien que je pense qu'elle est vraiment intelligente et qu'elle mène vraiment la bonne bataille[2]. » C'est à la suite de cette critique que le club fut suspendu.

L'Oprah's Book Club se retrouva sur la sellette en fin 2005- début 2006, lorsqu'Oprah Winfrey sélectionna A Million Little Pieces de James Frey pour la sélection de septembre 2005. Présenté comme mémoires – compte rendu véridique de la vie de l'auteur comme alcoolique, narcodépendant et criminel, le livre fut cependant bientôt remis en cause, notamment sur les passages où James Frey racontait sa cure de désintoxication et son séjour en prison. James Frey parvint d'abord à convaincre Larry King que les embellissements dans son livre résultaient de procédés courants dans le genre des mémoires, et Oprah Winfrey encouragea les débats sur la classification d'ouvrages non-fictionnels comportant une part de créativité personnelle, citant l'impact visuel qu'avait eu le livre sur ses spectateurs. Cependant, avec l'accumulation des accusations, Oprah Winfrey invita James Frey à son émission, afin de lui demander personnellement s'il lui avait menti ainsi qu'à son auditoire. Au cours d'un débat animé, Oprah Winfrey contraint James Frey à reconnaître qu'il avait effectivement inventé son séjour en prison, et ignorait s'il possédait ou non deux plombages dentaires, bien qu'il y ait consacré plusieurs pages. Elle s'en prit ensuite à l'éditrice de James Frey, Nan Talese, et à sa décision de classifier le livre comme mémoires, sans avoir rien fait pour vérifier sa véracité, bien que ses agents aient assurés le personnel d'Oprah Winfrey de son caractère non fictionnel, et l'aient décrit comme d'une honnêteté brutale dans une revue de presse.

Le débat ne resta pas confiné au show télévisé. David Carr du New York Times s'en saisit, écrit que « Mr. Frey et Mme. Talese avaient tous deux été brisés comme des brindilles sèches en hiver[3] ». L'éditorialiste du New York Times, Maureen Dowd, encensa l'émission, se disant soulagée qu'après tant de déni, « l'Impératrice de l'Empathie avait froidement rendu quelqu'un responsable de mensonge[4] », et Richard Cohen du Washington Post fut si impressionné par la confrontation qu'il octroya à Oprah Winfrey le titre de « Mensch de l'année[5]. »

Cet incident fut parodié dans South Park en 2006. L'épisode, intitulé A Million Little Fibers, a pour sujet le personnage Towelie qui écrit ses mémoires, mais substitue le mot towel (essui) à person (personne) afin de vendre son livre. L'épisode dévie des conséquences qui s'étaient produites.

Les sélections de l'Oprah's Book Club[modifier | modifier le code]

Date Titre Auteur
1996
Septembre The Deep End of the Ocean Jacquelyn Mitchard
Octobre Song of Solomon Toni Morrison
Novembre The Book of Ruth Jane Hamilton
Décembre She's Come Undone Wally Lamb
1997
Février Stones from the River Ursula Hegi
Avril The Rapture of Canaan Sheri Reynolds
Mai The Heart of a Woman Maya Angelou
Juin Songs In Ordinary Time Mary McGarry Morris
Septembre The Meanest Thing To Say Bill Cosby
Septembre A Lesson Before Dying Ernest J. Gaines
Octobre A Virtuous Woman Kaye Gibbons
Octobre Ellen Foster Kaye Gibbons
Décembre The Treasure Hunt Bill Cosby
Décembre The Best Way to Play Bill Cosby
1998
Janvier Paradise Toni Morrison
Mars Here on Earth Alice Hoffman
Avril Black and Blue Anna Quindlen
Mai Breath, Eyes, Memory Edwidge Danticat
Septembre What Looks Like Crazy on an Ordinary Day Pearl Cleage
Octobre Midwives Chris Bohjalian
Décembre Where the Heart Is Billie Letts
1999
Janvier Jewel Bret Lott
Février Le Liseur Bernhard Schlink
Mars The Pilot's Wife Anita Shreve
Avril I Know This Much Is True Wally Lamb
Mai White Oleander Janet Fitch
Juin Mother of Pearl Melinda Haynes
Septembre Tara Road Maeve Binchy
Octobre The Poisonwood Bible Barbara Kingsolver
November Vinegar Hill A. Manette Ansay
Décembre Une carte du monde Jane Hamilton
2000
Janvier Gap Creek Robert Morgan
Février Daughter of Fortune Isabel Allende
Mars Back Roads Tawni O'Dell
Avril The Bluest Eye Toni Morrison
Mai While I Was Gone Sue Miller
Juin River, Cross My Heart Breena Clarke
Août Open House Elizabeth Berg
Septembre Drowning Ruth Christina Schwarz
Novembre House of Sand and Fog Andre Dubus III
2001
Janvier We Were the Mulvaneys Joyce Carol Oates
Mars Icy Sparks Gwyn Hyman Rubio
Mai Stolen Lives: Twenty Years in a Desert Jail Malika Oufkir
Juin Cane River Lalita Tademy
Septembre The Corrections Jonathan Franzen
Novembre A Fine Balance Rohinton Mistry
2002
Janvier Fall on Your Knees Ann-Marie MacDonald
Avril Sula Toni Morrison
2003
Juin East of Eden John Steinbeck
Septembre Cry, the Beloved Country Alan Paton
2004
Janvier Cent ans de solitude Gabriel García Márquez
Avril The Heart Is a Lonely Hunter Carson McCullers
Mai Anna Karénine Leon Tolstoï
Septembre The Good Earth Pearl S. Buck
2005
Juin Le Bruit et la Fureur, As I Lay Dying, Light in August William Faulkner
Septembre A Million Little Pieces James Frey
2006
Janvier Night Elie Wiesel
2007
Janvier The Measure of a Man: A Spiritual Autobiography Sidney Poitier
Mars La Route Cormac McCarthy
Juin Middlesex Jeffrey Eugenides
Octobre L'Amour aux temps du choléra Gabriel García Márquez
Novembre The Pillars of the Earth Ken Follett
2008
Janvier A New Earth Eckhart Tolle
2009
Janvier Say you're one of them Uwem Akpan

Références[modifier | modifier le code]

  1. Business Week - Why Oprah Opens Readers' Wallets
  2. Powells.com Interviews - Jonathan Franzen - "[She] picked some good books, but she's picked enough schmaltzy, one-dimensional ones that I cringe, myself, even though I think she's really smart and she's really fighting the good fight.
  3. New York Times - How Oprahness Trumped Truthiness
  4. The New York Times - Oprah's Bunk Club
  5. TIME.com: Tuned In - TV Blog Archives - Oprah Clarifies Her Position: Truth, Good. Embarrassing Oprah, Very Bad

Liens externes[modifier | modifier le code]