Opheylissem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opheylissem
L’église Saint-Martin
L’église Saint-Martin
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon
Arrondissement Nivelles
Commune Hélécine
Code postal 1357
Zone téléphonique 019
Démographie
Gentilé Opheylissemois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 44′ N 4° 58′ E / 50.733, 4.96750° 44′ Nord 4° 58′ Est / 50.733, 4.967  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

Voir sur la carte administrative du Brabant wallon
City locator 14.svg
Opheylissem

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Opheylissem

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Opheylissem

Opheylissem [ɔpɛlisɛm][1] (en wallon Élessinea ou Opelisseme) est une section de la commune belge d'Hélécine située en Région wallonne dans la province du Brabant wallon.

Ce village se trouve au bord de la Petite Gette, à l’extrémité nord-est du Brabant wallon. C’était une commune à part entière avant la fusion de communes. Avec deux autres villages de la vallée de la Petite Gette, Linsmeau et Neerheylissem, il fait dorénavant partie de la nouvelle commune d'Hélécine.

Son nom signifie « Hélécine d’en haut ». Il est surtout connu par son ancienne abbaye prémontrée, dont la fondation date du XIIe siècle : son palais abbatial est aujourd’hui le domaine provincial d’Hélécine.

C'est une étape sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ; point de départ de la via Gallia Belgica.

Les deux ailes de la prélature et la coupole de l'ancienne abbatiale (1760-1780), œuvre de Laurent-Benoît Dewez.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters,‎ 1994 (lire en ligne), p. 106.

Sur les autres projets Wikimedia :