Opheodrys aestivus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opheodrys aestivus

Description de cette image, également commentée ci-après

Opheodrys aestivus

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Opheodrys

Nom binominal

Opheodrys aestivus
(Linnaeus, 1766)

Synonymes

  • Coluber aestivus Linnaeus, 1766
  • Leptophis majalis Baird & Girard, 1853

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Opheodrys aestivus est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Description[modifier | modifier le code]

la tête en gros plan
Opheodrys aestivus

Ce serpent est vert sur le dessus, et jaune dessous. Il atteint environ 100 centimètres et est d'aspect très fin. Il vit dans des zones plutôt humides, boisées, et est principalement diurne. Il est carnivore et consomme divers insectes et arthropodes, et éventuellement des escargots et de petits amphibiens.

Ce reptile se reproduit au printemps, Les femelles pondent de 3 à 12 œufs, en utilisant parfois des sites de ponte communautaires. Les petits éclosent en général en août et septembre, et mesurent environ 20 centimètres à la naissance.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (19 février 2014)[2] :

  • Opheodrys aestivus aestivus (Linnaeus, 1766)
  • Opheodrys aestivus carinatus Grobman, 1984

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Grobman, 1984 : Scutellation variation in Opheodrys aestivus. Bulletin of the Florida State Museum, Biological Sciences, vol. 29, no 3, p. 153-170 (texte intégral).
  • Linnaeus, 1766 : Systema naturæ per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio duodecima, reformata. Laurentii Salvii, Stockholm, Holmiae, p. 1-532.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]