Oph 162225-240515

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oph 162225-240515

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 16h 22m 22,5s
Déclinaison -20° 05′ 15″
Constellation Ophiuchus
Magnitude apparente ?
Caractéristiques
Type spectral ?
Indice U-B ?
Indice B-V ?
Indice R-I ?
Indice J-K ?
Variabilité ?
Astrométrie
Vitesse radiale ? km/s
Mouvement propre μα = ? mas/a
μδ = ? mas/a
Parallaxe ? mas
Distance 400 al
Magnitude absolue ?
Caractéristiques physiques
Masse M
Rayon R
Gravité de surface (log g) ?
Luminosité L
Température K
Métallicité ?
Rotation km/s
Âge 5×106 a

Oph 162225-240515, ou Oph1622 en nom court est un système double à 2 naines brunes tournant l'une autour de l'autre et flottant librement dans l'espace. Ce système totalement indépendant d'une quelconque étoile est classé comme un objet libre de masse planétaire.

Ce sont donc deux corps célestes qui possèdent une masse suffisante pour que leur gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et les maintiennent en équilibre hydrostatique (sous une forme sphérique), mais qui n'ont pas fait place nette dans leur voisinage orbital; leur barycentre étant le vide entre les deux astres.

Il s'agit, lors de leur découverte en 2006, du seul objet stellaire de ce type et de cette taille découvert.

Caractéristiques et historique[modifier | modifier le code]

Ce système a été vu pour la première fois en 2006 dans une image prise par le New Technology Telescope de 3,5 m du l'observatoire de La Silla de l'Observatoire européen austral (ESO) situé au Chili et sa découverte annoncée le 4 août 2006 par Ray Jayawardhana de l’Université de Toronto (Canada) et Valentin Ivanov de l’ESO.

Il avait été d'abord catalogué comme exoplanète.

Ce système se situe dans Ophiuchus, une région riche en formation d'étoiles située à quelque 400 années-lumière du système solaire.

La masse de ces naines brunes estimé à l'origine à 14 et 7 masses joviennes a été réévaluée en 2012 à 21±3 masses jovienne[1].

Les premières mesures indiquent qu'il s'agit d'objets âgés de cinq millions d'années et séparés par une distance de 280 unité astronomique, six fois supérieure à celle entre le Soleil et Pluton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mark J. Pecaut, Eric E. Mamajek, & Eric J. Bubar, « A Revised Age for Upper Scorpius and the Star Formation History among the F-type Members of the Scorpius-Centaurus OB Association », Astrophysical Journal, vol. 746, no 2,‎ February 2012, p. 154 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]