Operabase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Operabase est une base de données en ligne, exclusivement dédiée à l'opéra : représentations, théâtres, festivals, interprètes et agences artistiques du monde entier y sont référencés. Operabase a été créé en 1996 par un informaticien anglais et passionné d'opéra, Mike Gibb. Le site, commencé comme hobby, est devenu une occupation à plein temps dès 1999. Le site est désormais géré par Mike Gibb et Muriel Denzler, et propose un site public et un site réservé aux professionnels abonnés.

Site public[modifier | modifier le code]

Le site public existe désormais 27 langues européennes et propose plus de 30 000 représentations, 40 000 artistes, 700 théâtres et festivals[1] et de nombreuses options de recherche. On y trouve également une liste de plus de 500 agences artistiques, 70 concours de chant et des articles de présentation des spectacles à l'affiche, une liste de productions à louer, une page de statistiques mondiales (quelle est la ville la plus opératique ? Le compositeur, le titre le plus joué ?), la liste des ouvrages rares joués pendant la saison (voir ci-dessous).

Operabase Professional[modifier | modifier le code]

Sept ans après le lancement du site public, un site pour les professionnels est créé. Trois ans plus tard, près de « 200 théâtres et festivals sont membres, du Met à La Scala »[2]. Le site propose des outils professionnels pour ses abonnés.

Statistiques lyriques[modifier | modifier le code]

Pour fêter sa 250'000ème représentation enregistrée, Operabase propose une page de statistiques à l'automne 2010. Ces statistiques seront présentées aux professionnels de l'opéra lors du 3ème European Opera Forum, organisé par Opera Europa à Londres en mars 2011[3],[4]. A l'automne 2013, les statistiques sont mises à jour afin de montrer les chiffres pour la saison 2012-2013. Le livre d'Alberto Mattioli "Anche Stasera - Come l'opera ti cambia la vita" cite les statistiques d'Operabase comme une des cent raisons de se passionner pour l'opéra! (page 148, n°72).

Notes et références[modifier | modifier le code]