OpenStack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OpenStack
OpenStack.png

Développeur Communauté OpenStack
Dernière version IceHouse (2014.1) (17 avril 2014)
Écrit en Python
Environnements Multiplate-forme
Type Cloud computing
Licence Licence Apache 2.0
Site web openstack.org

OpenStack est un ensemble de logiciels open source permettant de déployer des infrastructures de cloud computing (Infrastructure as a service). La technologie possède une architecture modulaire composée de plusieurs projets corrélés (Nova, Swift, Glance...) qui permettent de contrôler les différentes ressources des machines virtuelles tels que la puissance de calcul, le stockage ou encore le réseau inhérents au datacenter sollicité.

Le projet est porté par la Fondation OpenStack, une organisation non-commerciale qui a pour but de promouvoir le projet OpenStack ainsi que de protéger et d'aider les développeurs et toute la communauté OpenStack[1].
De nombreuses entreprises ont rejoint la fondation OpenStack. Parmi celles-ci on retrouve : Canonical, Red Hat, SUSE Linux, eNovance, AT&T, Cisco, Dell, HP, IBM, Yahoo![2], Oracle[3], Orange, Cloudwatt, EMC, VMware, Intel.

C'est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence Apache.

Historique[modifier | modifier le code]

2010 : lancement[modifier | modifier le code]

  • En juillet 2010, Rackspace Hosting et la NASA ont lancé conjointement un nouveau projet open source dans le domaine du cloud computing sous le nom d'OpenStack[4].
  • L'objectif du projet OpenStack est de permettre à toute organisation de créer et d'offrir des services de cloud computing en utilisant du matériel standard.
  • La première version livrée par la communauté, dont le surnom est Austin, fut disponible seulement quatre mois après.
  • Il est prévu de livrer régulièrement des mises à jour logicielles à quelques mois d'intervalle.

De nombreux membres rejoignent le projet[modifier | modifier le code]

En 2014, la communauté OpenStack compte 5600 membres et 850 organisations.

Versions[modifier | modifier le code]

Nom Date Composants inclus Notes de Version
Austin 21 octobre 2010[5] Nova, Swift (en)Note de version Austin
Bexar 3 février 2011[6] Nova, Glance, Swift (en)Note de version Bexar
Cactus 15 avril 2011[7] Nova, Glance, Swift (en)Note de version Cactus
Diablo 22 septembre 2011[8] Nova, Glance, Swift (en)Note de version Diablo
Essex 5 avril 2012[9] Nova, Glance, Swift, Horizon, Keystone (en)Note de version Essex
Folsom 27 septembre 2012[10] Nova, Glance, Swift, Horizon, Keystone, Quantum, Cinder (en)Note de version Folsom
Grizzly 4 avril 2013[11] Nova, Glance, Swift, Horizon, Keystone, Quantum, Cinder (en)Note de version Grizzly
Havana 22 octobre 2013[12] Nova, Glance, Swift, Horizon, Keystone, Neutron, Cinder, Heat, Ceilometer (en)Note de version Havana
Icehouse 17 avril 2014[13] Nova, Glance, Swift, Horizon, Keystone, Neutron, Cinder, Heat, Ceilometer, Trove (en)Note de version IceHouse

Composants[modifier | modifier le code]

OpenStack possède une architecture modulaire qui comprend de nombreux composants [14]:

Voici la liste des composants dits intégrés à OpenStack.

  • Compute : Nova (application)
  • Object Storage : Swift (stockage d'objet)
  • Image Service : Glance (service d'image)
  • Dashboard : Horizon (interface Web de paramétrage et gestion)
  • Identity : Keystone (gestion de l'identité)
  • Network : Neutron (auparavant nommé Quantum) (gestion des réseaux à la demande)
  • Storage : Cinder (service de disques persistants pour les machines virtuelles)
  • Orchestration : Heat (service d'orchestration à base de template)
  • Telemetry : Ceilometer (service de métrologie notamment pour la facturation)
  • Trove: Service de Base de donnée à la demande (DBaaS)

Il existe aussi des composants qui sont dits en incubation car ils ne sont pas encore suffisamment stables pour être intégrés.

  • Ironic: Service de Bare Metal provisioning [15]
  • TripleO: OpenStack On OpenStack. Service de déploiement de cloud OpenStack grâce à OpenStack [16]
  • Marconi: Service de Middleware à la demande [17]
  • Sahara: Service d'Hadoop à la demande[18]

Compatibilité avec l'EC2 d'Amazon[modifier | modifier le code]

OpenStack possède des API compatibles avec Amazon EC2 et Amazon S3.

Ainsi, des applications clientes écrites pour les Amazon Web Services peuvent être réutilisées avec OpenStack moyennant une adaptation minimale[19].

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

On compte parmi les utilisateurs :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]