Opel Speedster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opel Speedster
Opel Speedster
Opel Speedster Turbo

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 2001 - 2005
Production 7 189[1] exemplaires
Classe Sportive
Usine(s) d’assemblage Lotus à Hethel, Angleterre
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Position du moteur Transversale centrale arrière
Puissance maximale 147 ou 200 ch (108 ou 147 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Boite manuelle 5 rapports
Poids et performances
Poids à vide 870 ou 930 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Roadster
Châssis Châssis-baignoire en aluminium collé
Suspensions Triangles superposés
Direction À crémaillère, non assistée
Freins 4 disques ventilés
Dimensions
Longueur 3 790 mm
Largeur 1 710 mm
Hauteur 1 120 mm
Empattement 2 330 mm
Volume du coffre 206 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Aucun Opel GT Suivant
Opel Speedster 2.2 16v
Opel Speedster

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 2001 - 2003
Production 5 195 exemplaires
Moteur et transmission
Cylindrée 2 198 cm3
Puissance maximale 147 ch (108 kW)
Couple maximal 203 Nm
Poids et performances
Poids à vide 870 kg
Vitesse maximale 217 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,5 s
Consommation mixte en mixte : 8,5 L/100 km
Émission de CO2 205[2] g/km
Chronologie des modèles
Précédent Aucun Opel Speedster Turbo Suivant

L'Opel Speedster est une automobile sportive commercialisée par Opel, la filiale allemande du groupe américain General Motors, de 2001 à 2005, à carrosserie Roadster avec toit targa. Son moteur, placé en position centrale arrière, fut d'abord un 2,2 ℓ atmosphérique de 147 ch, qui a été progressivement supplanté par un 2,0 ℓ turbo de 200 ch à partir de 2003. Elle était produite chez Lotus à Hethel, en Angleterre. Sa production a été arrêtée le 12 août 2005[3].

Elle a été commercialisée au Royaume-Uni sous le nom de Vauxhall VX220.

Ce petit Roadster, basé sur le châssis en aluminium de la Lotus Elise, a eu pour effet de dynamiser l'image de la marque et d'apporter un peu de fraicheur et d'originalité à sa gamme.

Dès sa commercialisation, la Speedster tranche avec le reste de la gamme d'Opel grâce à ses lignes agressives et effilées. Malgré sa distribution quasi-confidentielle dans des pays comme la France, le roadster garde un très bon accueil du public. Le paradoxe est qu'Opel fit de cette voiture son emblème, tout en ne réussissant à la distribuer qu'à très petite échelle. Ceci est dû en partie au fait que les concessionnaires Opel, plus habitués aux voitures de type berlines et familiales, réservèrent un accueil plutôt froid au petit roadster briseur de coutumes. Il faut quand même reconnaitre que cet accueil n'a pas été partout le même, notamment en Allemagne ou en Angleterre, où le Speedster s'est vendu 7 fois plus qu'en France.

Le constructeur produisit à partir de 2003 des versions plus poussées mécaniquement du petit cabriolet, dont la version Turbo de 200ch, elle-même reprise pour la série limitée Scorpions (80 ex. uniquement pour le marché allemand). La version Scorpions est de couleur gris argent métallisé avec jantes et tour de pare-brise de couleur noire, avec un logo Scorpions à l'effigie du groupe de rock allemand du même nom qui a parrainé cette version. Les options pack touring, hard-top et la radio MP3 sont alors livrés d'origine. En cadeau, était également prévue une guitare dédicacée par le groupe. Très peu de propriétaires auront reçu la Gibson Flying V du guitariste du groupe. En effet, pour en bénéficier il fallait commander le Speedster neuf en concession. La deuxième série spéciale dénommée VXR a été diffusée uniquement en conduite à droite par Vauxhall : couleur rouge, jantes 16'/17', sièges baquets inspirés des Lotus Exige, inserts intérieurs carbone, attributs aluminium anodisés noir, et surtout une puissance de 220ch.

Malgré les années, l'équipement de la Speedster reste toujours aussi succinct. En effet, comme les voitures de circuit, celle-ci ne dispose que de peu d'équipements et d'une finition intérieure que certains qualifient de "légère". La qualité et le confort n'étant pas son terrain de prédilection, la Speedster a eu du mal à s'imposer dans la sphère des cabriolets de luxe qui eux, en font une priorité.

D'occasion, ce cabriolet reste cependant une alternative abordable pour les amateurs de sensations fortes qui ne désirent pas payer des fortunes en pièces et entretien.

Opel Speedster Turbo
Opel Speedster

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 2002 - 2005
Production 1 994 exemplaires
Classe Sportive
Moteur et transmission
Cylindrée 1 998 cm3
Puissance maximale 200 ch (147 kW)
Couple maximal 250 Nm
Poids et performances
Poids à vide 930 kg
Vitesse maximale 243 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,9 s
Consommation mixte 8.5 L/100 km
Émission de CO2 202 g/km
Chronologie des modèles
Précédent Opel Speedster 2.2 16v Opel GT Suivant

Notes et références[modifier | modifier le code]

4.historique du speedster et du VX 220

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :