Opel Insignia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opel Insignia
Opel Insignia
Opel Insignia Phase II Berline

Marque Drapeau : Allemagne Opel
Années de production 2008-2013: Phase 1

Depuis 2013: Phase 2

Classe Familiale
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Allemagne Rüsselsheim
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
- 1.6 115/180 ch
- 1.4 140 ch
- 2.0 250 ch
- V6 2.8 325 ch

Diesel
- 2.0 110/130/160/195 ch
Position du moteur Avant transveral
Couple maximal 155 à 435 Nm
Transmission Traction
Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle ou Automatique 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 438 à 1 768 kg
Vitesse maximale 190 à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6 à 12,9 s
Consommation mixte 4,3 à 10,7 L/100 km
Émission de CO2 115 à 251 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline tricorps 4 portes
Berline bicorps 5 portes
Break (Tourer) 5 places
Châssis Buick LaCrosse II
Buick Regal
Chevrolet Malibu
Saab 9-5
Freins AV : à disques ventilés
AR : à disques
Dimensions
Longueur 4 830 mm
Largeur 1 856 mm
Hauteur 1 498 mm
Empattement 2 737 mm
Volume du coffre 500 à 530 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Opel Vectra C

L'Opel Insignia est un modèle du constructeur automobile allemand Opel sorti en 2008. C'est la remplaçante de la Vectra.

Le segment des berlines familiales, dont l'Opel Vectra, a énormément chuté depuis quelques années. Contraint par ces événements, Opel abandonne la Vectra et laisse place à une toute nouvelle berline, l'Opel Insignia. Elle est fabriquée à Rüsselsheim en Allemagne, où Opel a son siège social.

Présentée en 2008 sous la forme d'un concept car du même nom, elle abandonne, non seulement le nom de sa devancière, mais également tout le design. L'Insignia s'inspire du prototype GTC Concept[1] présenté au salon de Genève en 2007. Disponible dans un premier temps en berline 4 et 5 portes (commercialisation en France dès janvier 2009), elle se verra déclinée en break à partir d'avril 2009. Elle a remporté le trophée européen de la voiture de l'année en 2009, 22 ans après l'Opel Omega.

L'Insignia est vendue sous la marque Vauxhall en Grande-Bretagne, Opel en Europe (y compris la république d'Irlande) et en Australie, Buick Regal en Amérique du Nord et en Chine, où elle est aussi produite. Elle a été présentée sous le nom Chevrolet Vectra au Chili.

Design[modifier | modifier le code]

Opel Insignia Phase I Berline

Présentée pour la première fois au salon de Londres en juillet 2008, l'Insignia, qui a été élue voiture de l'année 2009, tente de changer l'image d'Opel : plus large et plus grande que sa devancière - l'Insignia mesure 4,83 m de long -, elle vise indéniablement les berlines de luxe grâce à des formes plus travaillées et élégantes[2]. Bertrand Bach, designer de l’Insignia, considère que les proportions de la berline « un savant mélange de sculpture et de précision germanique »[3].

L'Insignia arbore les récents codes stylistiques d'Opel et en particulier la nouvelle calandre chromée sur la longueur et sur laquelle est apposé le logo Opel. L'Insignia opte également, tout comme Audi ou par anticipation aux futures normes européennes, des feux de jour dont le design en « aile » préfigure une nouvelle norme stylistique des futurs modèles Opel. Le capot est sculpté de telle manière qu'il suit les courbes de la calandre tout en se prolongeant sur les flancs. Les rétroviseurs sont conçus afin de limiter la prise au vent et de ce fait, réduire la consommation de carburant[1].

Pour reprendre les termes d'Opel, les lignes de l'Insignia, dessinées sur le terme en « lame », s'étirent des optiques arrière sur le bas de caisse jusqu'au passage des roues avant où elle remontent aux optiques avant, jouant sur les effets de lumière ainsi générés. Le dessin en « aile » se retrouve également dans les optiques arrière[1]. Enfin, le bouclier arrière a été travaillé pour un optimum aérodynamique qui intègre 2 pots d'échappement, synonyme de sportivité.

Côté design intérieur, l'Insignia exprime une nouvelle fois l'esprit « aile » par des lignes s'étirant sur les portières et sur la console. Opel a, par ailleurs, travaillé les sièges qui profitent d'un nouveau design rembourré pour plus de confort. L'ensemble de la console est recouvert de plastique moussé et agrémenté de chrome[1].

Technique[modifier | modifier le code]

Motorisations[modifier | modifier le code]

L'Opel Insignia offre 10 motorisations (essence et diesel) développant 110 à 325 ch :

Essence :

  • 1.6, 115 ch - 174[4] g CO2/km.
  • 1.4 Turbo, 140 ch - 134 g CO2/km.
  • 1.6 Turbo, 180 ch - 164 g CO2/km.
  • 2.0 Turbo AWD, 250 ch[5] - 194 g CO2/km.
  • 2.8 V6 Turbo 4x4, 260 ch - 194 g CO2/km.
  • 2.8 V6 Turbo OPC, 325 ch[6] - 249 g CO2/km.

Diesel : Les diesels de 2 litres de cylindrée sont d'origine Fiat Powertrain Technologies :

  • 2.0 CDTi, 110 ch - 114 g CO2/km.
  • 2.0 CDTi, 130 ch - 124[7] g CO2/km.
  • 2.0 CDTi, 160 ch - 149 g CO2/km.
  • 2.0 CDTi, 195 ch - 155 g CO2/km.

Technologies[modifier | modifier le code]

L'Opel Insignia sera la première voiture Opel à être équipée du système Opel Eye. Grâce à ce dispositif, la voiture sera capable de distinguer les panneaux de limitation de vitesse et ainsi avertir son conducteur de la limitation en vigueur sur la portion de route. L'Opel Eye utilise une caméra placée dans le rétroviseur intérieur capable de prendre 30 images à la seconde. Ensuite analysées par des processeurs, le logiciel repère d'abord les formes rondes des panneaux, puis décrypte les chiffres. Opel affirme que le logiciel est capable de distinguer les panneaux à 100 mètres de distance. L'information de limitation est ensuite affichée sur la console du conducteur[1].

Opel propose par ailleurs le système FlexRide, qui selon le mode choisi (Normal, Sport ou Tour) agit différemment sur le contrôle du châssis et du moteur. En mode Sport, les instruments de bord passent d'une lumière blanche au rouge vif pour générer une ambiance d'autant plus sportive dans l'habitacle que sur la route[1],[3].

Le haut de gamme Opel aura le privilège de profiter d'une transmission intégrale intelligente Adaptive 4X4[1],[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :