Opération Tannenbaum (1940)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'opération Tannenbaum (« Arbre de Noël ») est un plan allemand qui visait à envahir la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale mais qui ne sera jamais mis en œuvre.

La préparation du plan allemand[modifier | modifier le code]

Après la victoire sur la France en juin 1940, les Allemands préparèrent trois plans d'invasion de la Suisse. L'opération Tannenbaum était le troisième plan établi par le Grand Quartier Général allemand mais Hitler ne donna jamais l'ordre de déclenchement.

Raisons de l'inexécution du plan[modifier | modifier le code]

Il y a plusieurs hypothèses avancées pour expliquer pourquoi les Allemands ne mirent pas à exécution ce plan d'invasion :

  • La meilleure occasion pour une action militaire efficace contre la Suisse était la période entre la chute de la France en juin 40, et octobre/novembre 1940. Après ce temps, le changement de climat conjugué aux forces militaires suisses n'auraient pas permis une action efficace des troupes allemandes. Après l'hiver 1940-1941, Hitler était déjà occupé à préparer l'invasion de la Grèce avec l'opération Marita et le coût d'opportunité de l'invasion helvétique aurait été trop élevé.
  • La Suisse n'a pas été perçue comme une menace par l'Allemagne. Hitler était plus préoccupé de mener à bien la bataille d'Angleterre (les quelques divisions allemandes de montagne opérationnelles avaient été affectées à l'opération Seelöwe) et il pensait aussi à l'invasion de l'Union soviétique (opération Barbarossa). Déjà, dès août et septembre 1940, de grandes quantités de troupes avaient été déplacées à l'est pour parer la menace russe sur la Bessarabie.

Bien que la Wehrmacht ait simulé des mouvements vers la Suisse dans ses offensives, elle n'a jamais essayé de l'envahir. Après le Jour J, l'opération Tannenbaum fut mise au placard et la Suisse resta neutre pour la durée de la guerre. En fait, les Allemands étaient probablement dans l'incapacité de rassembler le nombre de divisions nécessaires à l'exécution de Tannenbaum après le début de l'invasion de l'Union Soviétique.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Un général suisse contre Hitler, de Jon Kimche aux éditions J'ai lu Leur aventure N°A 124
  • (fr) Jean-Jacques Rapin, L'esprit des fortifications, Presse polytechniques et universitaires romandes « Le savoir suisse », Lausanne, 2004, (ISBN 2-88074-593-X[à vérifier : ISBN invalide])

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]