Opération Sunrise (Guerre du Viêt Nam)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Opération Sunrise.
Opération Sunrise
Informations générales
Date 22 mars - 30 avril 1962
Lieu Ben Cat, province de Bình Dương (Sud-Viêt Nam)
Issue Victoire américano-sud-vietnamienne
Belligérants
Flag of South Vietnam.svg Sud-Viêt Nam
Drapeau des États-Unis États-Unis
FNL Flag.svg Việt Cộng
Commandants
Flag of South Vietnam.svg Ngô Đình Diệm inconnu
Guerre du Viêt Nam
Batailles
Opération Ranch Hand · Opération Sunrise · Bataille d'Ap Bac · Incidents du golfe du Tonkin · Guerre civile laotienne · Bataille de Binh Gia · Opération Rolling Thunder · Bataille de Đồng Xoài · Bataille de Ia Drang · Opération Cedar Falls · Opération Junction City · Bataille de Đắk Tô · Offensive du Tết · Bataille de Lang Vei · Bataille de Khe Sanh · Bataille de Huế · Bataille de Saïgon · Guerre civile cambodgienne · Opération Igloo White · Bataille d'Hamburger Hill · Bataille de Prey Veng · Raid de Son Tay · Opération Lam Son 719 · Offensive de Pâques · Bataille de Quảng Trị · Bataille d'An Lộc · Opération Linebacker · Opération Linebacker II · Accords de paix de Paris · Bataille des îles Paracels · Campagne Hô-Chi-Minh · Bataille de Buôn Ma Thuột · Bataille de Xuân Lộc · Bataille de Truong Sa · Bombardement de Tân Sơn Nhất · Chute de Saïgon · Incident du Mayagüez

L’opération Sunrise est l'une des phases de la contre-offensive menée par l'ARVN contre le Việt Cộng du 22 mars au 30 avril 1962 au début de la guerre du Viêt Nam.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Menée dans la région de Ben Cat située dans la province de Bình Dương (56,3 km au nord de Saïgon), elle s'inscrit dans le cadre du programme de repeuplement mené par le gouvernement du Sud, visant à déplacer les populations rurales de leurs terres ancestrales dans des villages fortifiés défendus par des milices loyales au Sud-Viêt Nam. Cependant, plus de 50 de ces hameaux ont été infiltrés par le Việt Cộng et les chefs de village ont été tués par la guérilla communiste.

Par conséquent, le président Ngô Đình Diệm a ordonné des bombardements contre les villages présumément infiltrés par le Việt Cộng. Les frappes aériennes de l'Armée de l'Air du Sud ont été soutenus et épaulés par les pilotes américains. Après les raids, les forces sudistes purent investir les villages. Bien que des dizaines de Việt Cộng aient été tués, l'opération engendra des pertes civiles, érodant ainsi le soutien populaire pour Diem et aboutissant à l'hostilité croissante des autochtones contre les États-Unis.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]