Opération Salamandre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’opération Salamandre est une mission de l'armée française exécutée conjointement par l'Armée de Terre et la Marine Nationale dans le Golfe Persique, à la suite de l'invasion du Koweït par l'Irak. Elle s'achève le 23 septembre 1990 avec l'opération Daguet.

Contexte de l'opération[modifier | modifier le code]

Le 2 août 1990, l'Irak envahit son petit voisin au Sud pour en faire sa "19ème province" et gagner un espace supplémentaire de façade maritime. La tension dans la région est à son comble, et à l'époque, il est un temps craint par les gouvernements occidentaux que l'Arabie saoudite soit la prochaine cible de l'armée irakienne dont les troupes les plus entraînées et les mieux équipées sont déployées. Les États-Unis réagiront en lançant l'opération "Bouclier du désert" (Desert Shield), l'opération Salamandre est la réponse française.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

Le 13 août 1990, le porte-avions Clemenceau (mis en alerte dès le 9 août) appareille de Toulon avec le croiseur Colbert et le pétrolier-ravitailleur Var. Il embarque des hélicoptères du 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC) de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre et d'autres unités de la Marine Nationale, dans ce qui formera l'embryon des forces françaises engagées dans la libération du Koweït. Le canal de Suez est passé dans la nuit du 17 au 18 août, le groupe atteint Djibouti le 22 où il reste en escale jusqu'au 28, le temps de procéder à un changement de commandement le 26. Il arrive le 24 septembre à Yanbu (Arabie Saoudite), après un passage aux Émirats arabes unis, où il débarque les premiers éléments de la future division Daguet.

Moyens mis en œuvre[modifier | modifier le code]

  • Flottille 4F de la Marine Nationale: 4 Alizé
  • Flottille 23S de la Marine Nationale: 2 Dauphin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]