Opération Roller Coaster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'opération Roller Coaster est le nom donné à une série de 4 essais nucléaires atmosphériques complétés au Tonopah Test Range (en) par les États-Unis en 1963[1],[2]. Le but des essais est d'observer la dispersion de plutonium lors d'accidents dans un entrepôt ou pendant le transport. Aucun des essais n'a dégagé de puissance explosive[3].

Des correctifs ont été appliqués sur les sites qui ont subi des essais Double Tracks et Clean Slate I. Les sols contaminés ont été transportés à l'Area 3 Radioactive Waste Management Site du site d'essais du Nevada et une couverture végétale a été appliquée aux deux sites[2].

Les sites des explosions Clean Slate II et Clean Slate III sont encore contaminés en 2012, car le gouvernement du Nevada et le gouvernement fédéral des États-Unis négocient les travaux à exécuter[2].

Essais[modifier | modifier le code]

Essais de l'opération Roller Coaster
Nom Date Puissance
explosive
Double Tracks 15 mai 1963 Zéro
Clean Slate I 25 mai 1963 Zéro
Clean Slate II 31 mai 1963 Zéro
Clean Slate III 9 juin 1963 Zéro

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Operation Roller Coaster » (voir la liste des auteurs)

  1. [PDF] (en) United States Nuclear Tests - July 1945 through septembre 1992, U.S. Department of Energy / Nevada Operations Office,‎ décembre 2000 (lire en ligne)
  2. a, b et c [PDF] (en) Plutonium Dispersal Tests at the Nevada Test Site, National Nuclear Security Administration / Nevada Site Office,‎ avril 2010 (lire en ligne)
  3. (en) « Projects 57, 58, and 58A », The Nuclear Weapon Archive