Opération Quicksilver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un char gonflable type M4 Sherman.

L' opération Quicksilver s'inscrit dans l'opération Fortitude de faux débarquements, qui fait partie de la stratégie globale de diversion appelée opération Bodyguard.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Alliés organisèrent une vaste opération de désinformation de l'armée allemande. Pour ce faire, une armée fantôme fut créée, dirigée par le général Patton et les ondes furent envahies de fausses communications radios.

La FUSAG pour First United States Army Group (Premier groupe de l'armée américaine) créé en 1943 devient entièrement imaginaire lors de sa transformation en tant que 12e Groupe d'armées des États-Unis sauf son chef, le général Patton, reconnu pour ses qualités en matière de blindés.

Cela avait pour but de faire croire à l'existence de deux groupes d'armées pouvant débarquer en Europe dans des opérations différentes.

Patton partant prendre le commandement de la IIIe armée américaine en juillet 1944, il devait être remplacé à son poste fictif par le général Lesley McNair, mais ce dernier fut tué par une erreur de bombardement lors de l'opération Cobra.

Articles connexes[modifier | modifier le code]