Opération Provide Comfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’opération Provide Comfort (I et II) est une opération militaire des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l'Australie, des Pays-Bas et de la Turquie afin de livrer de l'aide humanitaire aux réfugiés kurdes fuyant le nord de l'Irak au lendemain de la guerre du Golfe. Elle débuta en avril 1991 et prit fin en décembre 1996. Plusieurs incidents eurent lieu au cours de l'opération, notamment le 5 avril 1992 lorsque l'Iran bombarde des bases du Parti démocratique du Kurdistan d’Iran dans le nord de l'Irak, des avions irakiens furent envoyés afin de les intercepter sans toutefois que la Coalition n'y interfère. Par ailleurs, le 15 janvier 1993, la défense anti-aérienne irakienne fait feu sur deux bombardiers F-111 Aardvark. Le 17 janvier, des Su-22 irakiens attaquent deux F-16 Fighting Falcon américains. Le même jour, un F-4 Phantom II détruit un radar irakien qui ciblait un avion de reconnaissance français.

Le 14 avril 1994, deux F-15 Eagle de l'US Air Force abattent par tir ami deux UH-60 Black Hawk de l'US Army (voir accident des Black Hawk).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]