Opération Merlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'opération Merlin est une supposée opération clandestine américaine, mise en œuvre pendant la présidence de Bill Clinton, destinée à transmettre à l'Iran les plans défectueux d'une arme nucléaire dans le but de retarder le programme nucléaire iranien.

Allégations[modifier | modifier le code]

Dans le livre State of War, l'auteur James Risen, correspondant du New York Times sur les services de renseignements, affirme que la CIA a mis en contact, en février 2000, les autorités iraniennes avec un défecteur russe et savant nucléaire qui avait en sa possession les plans d'une arme nucléaire défectueuse. L'opération Merlin a avorté lorsque le savant, inquiet, s'est aperçu des erreurs et a attiré l'attention des Iraniens sur celles-ci, tentant d'améliorer sa crédibilité tout en diminuant les risques de subir des représailles.

Selon Risen, l'opération aurait pu avoir l'effet inverse de celui désiré, d'aider le programme nucléaire iranien, profitant à la fois des informations transmises et de la correction des erreurs via une étude minutieuse et l'utilisation d'autres plans transmis par le réseau d'Abdul Qadeer Khan[1].

Réfutations[modifier | modifier le code]

La CIA a répondu à la parution du livre de James Risen en 2006 que chacun de ses chapitres contenait des inexactitudes sérieuses[2].

En 2011, l'ancien officier de la CIA Jeffrey Alexander Sterling a été accusé d'avoir transmis des informations classifiées à Risen. Dans l'acte d'accusation, il est précisé que les informations fournies à Sterling sont fausses et trompeuses, « basées uniquement sur sa présentation erronée d'une remarque unique d'un participant au Programme Classifié n°1, et [Sterling] prétendit, se basant sur cette information fausse, que le Programme Classifié n°1 pourrait avoir amélioré les capacités d'armement du Pays A. »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James Risen (trad. Laurent Bury, Alain et Josiane Deschamps), État de Guerre : Histoire secrète de la CIA et de l'administration Bush [« State of War »], Paris, Albin Michel,‎ 2006, 263 p. (ISBN 2-226-17093-6 et 978-2-226-17093-4), chap. 9 (« Une opération incontrôlée »), p. 217-246
  2. Officials: Error tipped Iran to CIA agents, CNN, 3 janvier 2006
  3. Indictment, United States of America v. Jeffrey Alexander Sterling, 22 décembre 2010, sur la page de FAS.org dédiée à l'affaire Sterling