Opération Mer Verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opération Mer Verte

Pendant la guerre d'indépendance de la Guinée-Bissau

Localisation Conakry, Drapeau de la Guinée Guinée
9° 32′ 53″ N 13° 40′ 14″ O / 9.54806, -13.67056
Planifiée par Forces armées portugaises
Cible République de Guinée
Date 22 novembre 1970 (UTC±00:00)
Participant Forces armées portugaises et forces dissidentes guinéennes / Milice de la Guinée et PAIGC
Issue Victoire portugaise, 26 prisonniers de guerre portugais relâchés, défaite du PAIGC, destruction des navires et de l'armée de l'air guinéenne, échec à capturer ou de tuer Amílcar Cabral et Ahmed Sékou Touré
Pertes 1 Portugais et 7 Guinéens / ~ 52-500 Guinéens morts

L'opération Mer Verte (en portugais : Operação Mar Verde) était une attaque amphibie à Conakry, la capitale de la République de Guinée, par entre 350 et 420 soldats portugais et combattants guinéens en novembre 1970. L'objectif était de capturer Amílcar Cabral, le chef du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) ou de tuer Ahmed Sékou Touré et renverser son régime.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerres coloniales portugaises.

Déroulement de l'opération[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]